Ce FC Le Mont ne mérite pas la lanterne rouge

FootballAvec deux attaquants dès le coup d’envoi, Claude Gross a choisi l’attaque pour rebondir. La victoire contre Wohlen (3-0) vaut plus que 3 points.

Fabrizio Zambrella inscrit ici le premier but pour Le Mont.

Fabrizio Zambrella inscrit ici le premier but pour Le Mont. Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En perdant sans rien montrer, ou presque, à Neuchâtel mercredi, Le Mont avait hérité de la place de lanterne rouge. La victoire était donc un impératif lors de la réception de Wohlen à Baulmes. Plutôt que de tétaniser le groupe, cette situation a servi d’électrochoc. Longtemps retardé dans sa préparation, Fabrizio Zambrella a montré la voie en ouvrant le score consécutivement à un corner (14e). Le milieu de terrain semble avoir trouvé sa vitesse de croisière au cœur du jeu lausannois.

Claude Gross a une part prépondérante dans ce succès inestimable. En alignant deux attaquants de pointe, l’entraîneur a trouvé la solution tactique au mutisme du Mont. Avec Dubajic à ses côtés, Luis Pimenta a bénéficié d’un soutien qui faisait défaut jusque-là. Le Portugais a doublé la mise de la tête, en profitant d’une percée d’Aurélien Chappuis sur le côté gauche (23e). Sa troisième réussite de la saison a récompensé la jouerie et l’envie de ses coéquipiers.

Aurélien Chappuis symbolise bien l’état d’esprit qui anime cette équipe. Milieu de formation, le Jurassien avait évolué comme latéral droit mercredi contre Xamax, avant de basculer sur l’aile gauche de la défense dimanche. «Je pourrais faire jouer Aurélien aux goals, je suis sûr qu’il ferait un excellent match», plaisantait même son entraîneur à propos d’un joueur dont l’élégance et la vision du jeu lui permettent de s’adapter à toutes les situations.

Contingent fragilisé

Ce type de profil est bienvenu pour un FC Le Mont obligé de bricoler. Le sort semble en effet s’acharner sur les Vaudois, privés de huit joueurs hier. Les sorties sur blessure de Pimenta, Meite et Dubajic n’arrangent rien. Claude Gross avance la malchance pour expliquer cette hécatombe: «Nous avons toujours fait attention à la charge de travail. Cela va finir par tourner.»

Le technicien refuse surtout de peindre le diable sur la muraille: «Ce n’est pas inquiétant parce que nous avons de la profondeur sur le banc. Quand il manque du monde, on arrive toujours à aligner une bonne équipe.» Malgré les coups durs, le groupe semble effectivement avoir du répondant. L’entrée victorieuse d’Adrian Alvarez, hier, en fut un parfait exemple.

Seulement cinq points séparent Bienne (2e) de Winterthour (10e). Jamais la Challenge League n’a semblé aussi homogène. Ce bilan intermédiaire met en perspective l’ampleur de la tâche qui attend encore les Montains. Avant le déplacement à Chiasso samedi, les Vaudois devront recharger les batteries. La pause qui suivra ne sera pas superflue.

FC Le Mont – FC Wohlen 3-0 (2-0)

Stade Sous-Ville, Baulmes, 300 spectateurs Arbitres : MM. Jancevski, Mora et Lüthi

Buts : 14e Zambrella 1-0, 23e Pimenta 2-0, 48e Alvarez 3-0.

FC Le Mont-Sport (4-4-2): Brenet; Reis Rocha, Tall (C), Marque, Chappuis ; Meite (64e Gygax), Zambrella, Ndzomo, Fejzulahi ; Dubajic (77e Gauthier), Pimenta (42e Alvarez). Entraineur : Claude Gross.

FC Wohlen (4-4-2): Kiassumbua ; Weber, Urtic Muslin, Lika ; Ramizi, Greither (66e Minkwitz), Geissmann, Brown (63e Thaqi), Abegglen (80e Seferi), Schultz (C). Entraineur : Martin Rueda.

Notes : Le Mont sans Omlin, Ciss, E. Mustafi, O. Mustafi, Moussilou, Matri, Khelifi, Hochstrasser (blessés) et Maboso (pas convoqué). Wohlen sans Stadelmann, Giampa, Dünki (blessés) Burkard et Heiniger (pas convoqués).

Coups de coin : 7-7 (4-2) Avertissements : 85e Muslin, 86e Chappuis (24 heures)

Créé: 27.09.2015, 20h30

Articles en relation

Le Mont ne perd plus, le reste est encore compliqué

Football Pour les débuts de Ndzomo, les Montains font d’abord parler leur solidité; 4e match sans défaite. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

La vague vintage qui déferle n'épargne pas l'électronique de loisir. Du mythique téléphone portable Nokia 3310, réédité en version modifiée, à la console de jeux NES, que Nintendo a ressortie l'an dernier, en passant par le Polaroid, les gadgets cultes de «l'époque» se multiplient et s'arrachent.
(Image: Bénédicte) Plus...