A Winterthour, Le Mont a frôlé la défaite

FootballL’équipe vaudoise a concédé le nul à la dernière minute mais elle s’en tire à bon compte.

Les joueurs de Claude Gross auraient pu repartir avec 0 points.

Les joueurs de Claude Gross auraient pu repartir avec 0 points. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A force de vouloir coûte que coûte gérer son maigre avantage, Le Mont a été tout proche de vivre une belle déconvenue dimanche à Winterthour, et ce même s’il a longtemps fait la course en tête. Une réussite de Luis Pimenta, à la réception d’un centre parfait de Gilberto Reis, l’a placé d’entrée de jeu dans une situation confortable.

En mal de confiance et de repères, Winterthour s’est montré incapable de réagir face à cet invité qui n’a eu de cesse de reculer dans ses bases arrière au fil des minutes. «Plus le match avançait et plus on descendait bas. Mais j’ai senti que l’adversaire subissait la fatigue de sa partie de mercredi. Le public n’était pas satisfait. Tout allait bien pour nous», concède le gardien Maxime Brenet.

Tout portait à croire, en effet, que les visiteurs s’en sortiraient à bon compte. Jusqu’à un quart du terme. En l’espace de 90 secondes, ce collectif zurichois anodin jusque-là a réussi à inverser la tendance. «Le Mont s’est simplement arrêté de jouer après avoir ouvert le score», résume pour sa part Guillaume Katz. Le Lausannois, au chômage depuis ce printemps, a ainsi rebondi du côté de la Schützenwiese, où il y a disputé sa première sortie de la saison ce week-end. «J’ai effectué une demi-douzaine d’entraînements avec ce groupe. C’est la première fois que je le voyais évoluer.» De l’intérieur, en l’occurrence. L’ancien défenseur du LS a sans doute tiré les bénéfices de la débâcle subie par ses nouveaux partenaires mercredi dernier à Bienne (5-2). «On restait sur deux revers, l’ambiance n’est pas franchement sereine, on a de la peine à se trouver dans le jeu.»

Le jeu, il le vit à nouveau au plus près de l’action. Après deux mois de séances physiques intensives à l’Université de Lausanne, le défenseur de 26 ans a bien l’intention désormais de saisir la perche lancée par le club zurichois pour rebondir. «L’ambiance est vraiment particulière ici, on sent que le public est derrière les joueurs.» C’est pourtant sous les sifflets que ces derniers ont rejoint le vestiaire.

Sur un ultime corner, Ibrahim Tall, la tour de contrôle française, a fait jaillir son chef pour offrir une égalisation presque inespérée à son groupe. «On se satisfera de ce point même si, franchement, on aurait dû en avoir deux de plus», regrette Brenet. Pour tout dire, les Vaudois peuvent même s’estimer heureux. Car tout au bout des arrêts de jeu, une tête de Patrick Bengondo s’écrasa sur la barre transversale. Dans l’enchaînement, une faute de main involontaire de Bojan Dubajic aurait pu déboucher sur un penalty. (24 heures)

Créé: 30.08.2015, 22h47

Winterthour – Le Mont 2-2 (0-1)

Arbitre: M. Jacottet.

Buts: 8e Pimenta 0-1, 73e Cicek 1-1, 74e Paiva 2-1, 90e Tall 2-2.

Winterthour: Von Ballmoos; Avanzini, Schuler, Katz, Iapichino; Fassnacht (69e Holenstein), Foschini (90e Elvedi), Mangold, Cicek; Paiva (80e Krasniqi), Bengondo.

Le Mont: Brenet; Reis (75e Paçarizi), Tall, Marque, Ciss; Chappuis, Alvarez (64e Meite), Hochstrasser, Dubajic, Gygax (59e Zambrella); Pimenta.

Articles en relation

Le Mont récompensé pour ses efforts incessants

Football Première victoire de la saison pour les Vaudois. Qui ont pourtant manqué un pénalty. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...