Lausanne a confirmé certaines promesses pour cette année 2016

FootballVictoire difficile mais méritée face au voisin du Mont, avec Pak et Pasche comme buteurs.

Pak surgit sur un centre de Margairaz. Brenet et Tall ne peuvent que constater les dégâts. Lausanne mène 1-0.?

Pak surgit sur un centre de Margairaz. Brenet et Tall ne peuvent que constater les dégâts. Lausanne mène 1-0.? Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Gagner le derby, c’est sûrement une bonne manière d’entrer dans le championnat.» Buteur dimanche à la Pontaise, Alexandre Pasche avouait sa satisfaction après ce premier match 2016 qui s’annonçait difficile. Et qui l’a été. «Nous sommes très bien entrés dans la partie. Nous avons assez vite trouvé des espaces, poursuivait le milieu de terrain du LS. Mais après l’ouverture du score, nous avons adopté une sorte de faux rythme et nous nous sommes fait surprendre par Le Mont.» Sur un terrain lourd et difficile, les Lausannois ont donc dû aller chercher assez loin dans leurs ressources, notamment physiques, pour reprendre l’avantage, assurer leur victoire et mettre ainsi une pression supplémentaire sur le FC Wil qui, lundi soir, reçoit Schaffhouse.

Successeur de Roux à la pointe du dispositif lausannois, Pak a rapidement trouvé l’ouverture dans une défense montaine assez large en début de partie. La persévérance de Lavanchy, le coup d’œil – le coup de patte aussi – de Margairaz, et le Coréen a surgi devant Brenet pour un premier but sous le maillot bleu et blanc qui devrait en appeler d’autres. Lausanne a donc mis d’emblée son adversaire en difficulté. Souvent privé de ballon, Le Mont ne s’est pourtant pas désuni, restant ainsi dans le match, convaincu peut-être que, sur la longueur, il pourrait avoir sa chance.

A la pause, constatant tout de même la légèreté de son compartiment offensif, Claude Gross a procédé à un double changement. L’introduction de Fejzulahi devait permettre de mieux conserver la balle assez haut; celle de Njo-Lea d’apporter un supplément de vitesse. Mais à la 48e minute, le plan montain aurait pu être anéanti si la reprise de Pak (centre impeccable de Margairaz) avait franchi la ligne. Mais Brenet a eu un réflexe salvateur. Il a alors fallu un lointain centre de Reis pour surprendre Castella. Ce dont Dubajic a profité. C’était 1-1 au lieu de 2-0 avec, évidemment, des perspectives un peu plus nuancées.

Carton rouge pour Bühler

Sans doute un peu vexé, alors qu’il avait le contrôle du jeu, Lausanne a appuyé sur l’accélérateur. A la 56e minute, sur une action riche de plusieurs possibilités, Brenet a réalisé un arrêt difficile sur une frappe de Dessarzin. Le LS ne voulait rien lâcher. Sur un coup de coin, un ballon assez lent a débouché sur une hésitation de Brenet. En embuscade, Pasche a inscrit le 2-1. Expulsé pour deux cartons jaunes en une poignée de secondes, Bühler a alors laissé ses camarades jouer à dix. Une dizaine de minutes que Le Mont a vainement tenté de mettre à profit. «On quitte le terrain avec beaucoup de regrets, notait le Montain Bertrand Ndzomo. Il y avait de quoi prendre au moins un point. Nous avons manqué de spontanéité dans les trente derniers mètres. Mais tout n’est pas à jeter.»

Dans le contenu, malgré quelques temps plus faibles bien compréhensibles pour un match de reprise, le LS a confirmé ses intentions dans le jeu, démontrant aussi qu’il avait tout à fait les moyens d’enchaîner les bonnes performances ces prochaines semaines. Avant le choc face à Wil (samedi 20 février), le leader se déplacera dimanche à Wohlen. Avec la confiance nécessaire.

Télégramme

Lausanne - Le Mont 2-1 (1-0)

La Pontaise. 2970 spectateurs.

Arbitre: M. Ovcharov.

Buts: 4e Pak 1-0, 52e Dubajic 1-1, 80e Pasche 2-1.

Avertissements: 45e Pimenta, 58e Dessarzin, 64e Zambrella, 75e Bühler, 76e Marazzi, 89e Chappuis.

Expulsion: 81e Bühler (2e avert.).

Lausanne-Sport: Castella; Lavanchy, Monteiro, Bühler, Marazzi; Ming (77e Lotomba), Custodio, Pasche; Margairaz (83e Manière); Pak, Dessarzin (62e Sessolo).

Le Mont: Brenet; Reis, Tall, Marque, Ciss (46e Fejzulahi); Hochstrasser, Ndzomo, Chappuis; Zambrella (80e Meite); Pimenta (46e Njo-Lea), Dubajic.

Notes: Lausanne sans Gétaz, Pandiani, Feuillassier, Campo, Descloux (blessés), Mendez (pas encore qualifié). Le Mont sans Ohran et Emra Mustafi, Moussilou (blessés). Une minute de silence est observée en mémoire du cuisinier Benoît Violier, membre du Onze d’or du LS. (24 heures)

Créé: 07.02.2016, 20h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

La vague vintage qui déferle n'épargne pas l'électronique de loisir. Du mythique téléphone portable Nokia 3310, réédité en version modifiée, à la console de jeux NES, que Nintendo a ressortie l'an dernier, en passant par le Polaroid, les gadgets cultes de «l'époque» se multiplient et s'arrachent.
(Image: Bénédicte) Plus...