«Comment tenir jusqu’en 2020, c’est un vrai problème pour le LS»

FootballPrésident du club, Jean-François Collet songe aux difficultés qui l’attendent pour maintenir Lausanne en Super League jusqu’à l’ouverture du nouveau stade.

L'échéance 2020 inquiète le président du LS, Jean-François Collet.

L'échéance 2020 inquiète le président du LS, Jean-François Collet. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Lausanne tient son nouveau stade de football. Il est magnifique (Le projet), mais s’accompagne pourtant d’un souci de taille pour les dirigeants du LS: il ne sera pas inauguré avant 2020. «C’est un vrai problème, souligne Jean-François Collet, président. Lorsque nous sommes arrivés à la tête du club avec Alain Joseph, en juillet 2007, on nous a dit que le stade serait prêt en 2012 ou 2013. Serai-je encore à la tête du LS en 2020? C’est long, on verra. Quoi qu’il en soit, il va falloir s’asseoir avec les autorités lausannoises et voir comment il est possible de tenir en Super League jusqu’à cette nouvelle date. Entrer dans la nouvelle enceinte avec une équipe de Challenge League n’aurait en effet aucun sens.»

Il ne s’agit pas de s’apitoyer sur son sort, mais de faire face aux difficultés bien réelles liées à la vétusté de la Pontaise. «Ces prochaines saisons, un problème de licence pourrait se poser, ajoute Jean-François Collet. Avec des règlements de plus en plus exigeants. Je ne veux pas me montrer alarmiste, mais il faut voir ce que nous voulons vraiment faire d’ici 2020. En termes de développement, le LS est clairement désavantagé par rapport à d’autres clubs de Super League. Nous avons d’ailleurs dû financer nous-mêmes la zone d’hospitalité actuelle (ndlr: qui permet de recevoir les sponsors et principaux soutiens du club autour des matches). Soyons clairs: je suis persuadé que le nouveau stade va susciter un bel enthousiasme autour du LS. Mais on ne peut pas simplement se projeter vers 2020. C’est aujourd’hui qu’il faut vivre.»

Si le LS parvient à se maintenir en Super League ce printemps, il doit bien sûr se poser sans délai la question de son avenir à moyen terme. Avec 7 millions de budget, il sera difficile de conserver une place parmi les dix meilleurs clubs du pays. «Avec 10 millions, et en travaillant mieux que cette saison, nous devrions arriver à stabiliser notre position, estime Collet. Mais pour monter un tel budget, pour mettre en place quelque chose de viable, il faut que tout le monde se mette à table. C’est dans l’intérêt général.» (24 heures)

(Créé: 16.02.2012, 12h16)

Mots-clés

Sondage

Quel est votre sport préféré?








Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs

Publié le 28 janvier 2015
(Bild: Bénédicte) Plus...