Face à la grogne, le Géant jaune tente de calmer le jeu

RestructurationLa Poste présente ses aménagements pour les villages qui vont perdre leur office. Les syndicats dénoncent une ruse.

Jusqu'à 600 offices de poste pourraient fermer ces prochaines années dans tout le pays.

Jusqu'à 600 offices de poste pourraient fermer ces prochaines années dans tout le pays. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Supprimer jusqu’à 600 offices dans tous les pays, avec 1200 collaborateurs sur la touche. Depuis qu’il a fait cette annonce en octobre, le Géant jaune est sous pression. Des tractations ont lieu avec les cantons et les communes concernées. Qui sera touché par cette restructuration? La question qui est sur toutes les lèvres n’a pas trouvé de réponse ce jeudi. L’objectif du point presse organisé par La Poste était tout autre: présenter les aménagements qui seront offerts aux localités qui vont perdre leur guichet.

Principale nouveauté: La Poste permettra désormais les versements en argent sur le pas de la porte. Actuellement, le trafic de paiements en espèces n’est pas possible dans les filiales partenaires, notamment pour des raisons de sécurité et de conformité à la loi sur le blanchiment d’argent. A l’avenir, des transactions jusqu’à 10 000 francs seront autorisées au domicile dans toutes les localités qui n’ont plus de guichet. Autre aménagement: l’envoi de courrier nombreux pourra désormais se faire dans les filiales partenaires. Plusieurs PME, mais aussi les communes et associations y ont recours. La Poste entend enfin assurer la livraison des journaux jusqu’à midi dans les villages qui n’ont plus de distribution matinale. Ces mesures entreront en vigueur au 1er septembre.

Redorer son blason

Des améliorations? «Une tentative de diversion, rétorque Syndicom. Depuis l’annonce de la saignée des offices, La Poste est sur la sellette. Elle tente de redorer son blason.» Dans un communiqué de presse assassin, le principal syndicat de la branche estime que cette annonce montre surtout une chose: «La Poste n’a pas compris l’appel de la classe politique et de la population. Ce ne sont pas des ajustements qui sont exigés, mais une discussion stratégique sur le développement du réseau.»

L’annonce des restructurations a en effet fait l’effet d’une bombe, notamment dans les cantons périphériques, touchés de plein fouet. La réaction la plus vive est venue du Tessin. Mi-décembre, le Grand Conseil adoptait à une large majorité une initiative cantonale demandant de renforcer la position des communes dans les négociations avec La Poste. Elles devraient pouvoir faire recours jusqu’au Tribunal administratif fédéral. Le texte demande aussi que les citoyens puissent saisir la Commission fédérale de La Poste (PostCom) via des récoltes de signatures, et que les décisions de cette dernière soient contraignantes.

La grogne ne s’est pas arrêtée au sud des Alpes puisque le Canton du Valais a décidé mi-février de soutenir le Tessin par le biais d’une résolution. Sous la Coupole enfin, des élus se mobilisent aussi pour donner plus de poids aux consommateurs du service postal (voir ci-dessous).

Transparence

Face à ces attaques, le Géant jaune reste serein. «Nous n’investissons pas dans le béton, mais dans les services, explique Thomas Baur, directeur de Réseau postal et vente. Nous travaillons en toute transparence. Les discussions avec les autorités sont agréables.»

Quant à la liste des bureaux définitivement fermés, elle est toujours tenue secrète. Un nouveau round de discussions vient à peine de commencer. Le verdict devrait tomber avant l’été.

(24 heures)

Créé: 02.03.2017, 18h13

Articles en relation

En fermant ses guichets, la Poste crée des travailleurs pauvres

Isabelle Tasset Vacheyrout détaille la rémunération des agences postales qui est ridiculement faible. Plus...

Clap de fin pour le bureau de poste de Gryon

Restructuration Malgré une pétition soutenue par 940 paraphes, l’office du village fermera définitivement ses portes. Plus...

Péril sur les offices de poste

Restructuration Une cinquantaine d’offices pourraient fermer d’ici 2020 dans le canton de Vaud. Votre commune est-elle concernée? Découvrez notre carte interactive. Plus...

La manif pour la poste a eu lieu malgré l’interdiction

Froideville Une vingtaine de personnes ont manifesté contre la fermeture du guichet, malgré l’opposition de la Commune. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Face à la concurrence étrangère et la chute des prix de l'électricité, l'industrie hydroélectrique suisse est à la peine. La question de son soutien sera au menu du Conseil national la semaine prochaine
(Image: Bénédicte) Plus...