Fribourg trouve une solution pour les gens du voyage

Aire d'accueilEn prévoyant l'aménagement d'une aire multifonctionelle, près de Sâles, le canton de Fribourg a trouvé une solution d'accueil officielle pour les gens du voyage.

Les gens du voyage pourront s'installer sur une aire multifonctionnelle aménagée sur l'autoroute A12, près de Sâles.

Les gens du voyage pourront s'installer sur une aire multifonctionnelle aménagée sur l'autoroute A12, près de Sâles. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Fribourg a trouvé pour les gens du voyage une solution d’accueil officielle inédite. Le canton a signé une convention avec la Confédération pour aménager l’aire multifonctionnelle de La Joux-des-Ponts sur l’autoroute A12 près de Sâles.

Ce site placé entre Bulle et Vevey devrait être prêt d’ici à fin 2016. Il pourra recevoir quarante caravanes de mars à octobre, puis sera disponible pour six poids lourds de novembre à février.

C’est une «solution innovante» pour l’accueil des gens du voyage qui est «un problème lancinant dans tous les cantons», a souligné vendredi devant la presse le conseiller d’Etat Maurice Ropraz, chef de l’aménagement, de l’environnement et des constructions.

Le canton estime répondre ainsi aux demandes insistantes des députés, des préfets et des communes. Il juge aussi que le fait d’avoir désormais une aire officielle fribourgeoise est de nature à satisfaire les cantons voisins, en particulier Vaud.

Dans le détail, l’aire sera située côté Alpes, direction Fribourg. Il y aura aussi, sur ce même côté mais clairement séparée, une aire de repos pour douze camions. Côté Jura, direction Vevey, la capacité de l’actuelle aire de repos sera accrue à 46 places pour camions.

Gestion facilitée

Il n’y aura qu’un accès à l’aire multifonctionnelle, avec un portique fermé. La police pourra contrôler les arrivées et départs depuis son centre d’intervention de Vaulruz. Les gens du voyage devront s’annoncer et s’enquérir des conditions de séjour: conformément à la pratique romande, quinze francs par jour et par caravane, pour une durée de cinq à sept jours.

La police pourra éventuellement procéder à des contrôles d’identité, avant d’ouvrir le portique et de laisser les arrivants s’installer. Durant le séjour, seules les voitures pourront passer, et si les groupes souhaitent s’en aller plus tôt que prévu, ils devront demander à la police d’ouvrir le portique. Celle-ci pourra vérifier la propreté de la place et demander un nettoyage en cas de besoin.

La place sera aménagée de façon minimale mais adaptée aux besoins des nomades, a expliqué le commandant de la police cantonale, Pierre Schuwey. Elle doit être assez attractive pour qu’ils souhaitent s’y rendre, mais pas trop non plus pour ne pas créer un afflux excessif.

La police doit souvent négocier avec les gens quand certains d’entre eux, de village en village, s’installent sur des lieux privés ou publics sans autorisation, a-t-il rappelé. Il y a eu 31 installations de camps, 6 tentatives, et 145 nuitées en 2012, et 24 installations, 9 tentatives et 115 nuitées en 2013.

Pierre Schuwey ne s’attend pas à ce que tous les problèmes soient réglés du jour au lendemain. Mais la police pourra rediriger les contrevenants vers cette aire officielle. Les groupes comportent la plupart du temps 20 à 30 caravanes, mais parfois jusqu’à 50-70, voire plus en cas d’événement exceptionnel (mariage, par exemple).

Un million de francs l'aire

L’Office fédéral des routes s’apprête à mettre le projet à l’enquête. Il devra attendre l’approbation du Département fédéral des transports en octobre 2015, avant de démarrer les travaux.

La Confédération investira plus de 6 millions de francs sur l’ensemble de la zone, y compris les autres aires réservées aux camions. Le coût de l’aire multifonctionnelle est de 1 million.

Le canton versera un forfait de 700’000 francs pour les frais d’aménagement et l’utilisation sur huit mois par an. Le canton assumera la responsabilité du maintien de l’ordre et de la propreté sur l’aire multifonctionnelle de mars à octobre. (ats/nxp)

Créé: 15.11.2013, 15h34

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Roger Moore nous a fait faux bond», paru le 27 mai 2017.
(Image: Valott) Plus...