L'employeur devra proposer une formation continue

EmploiEn 2017, les entreprises devront permettre à leurs salariés d'actualiser leurs connaissances.

Pour Travail.Suisse, ces mesures profiteront surtout aux employés de plus de 40 ans.

Pour Travail.Suisse, ces mesures profiteront surtout aux employés de plus de 40 ans. Image: Archives/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«L'apprentissage tout au long de la vie est devenu une réalité». Pour Travail.Suisse, la formation continue est essentielle aux travailleurs. Les employeurs participeront au développement de leurs employés, selon la nouvelle loi sur la formation continue.

Les travailleurs sont confrontés à des changements économiques et technologiques. «Le savoir acquis autrefois doit continuellement être renouvelé», a précisé lundi Adrian Wüthrich président de Travail.Suisse dans un communiqué de l'association. Les employés doivent en permanence s'adapter à de nouvelles conditions.

Responsabilité engagée

Pour rester à la pointe, ils doivent se former. La formation continue est centrale pour le maintien et le développement de la capacité de placement sur le marché du travail. Selon la nouvelle loi, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2017, la formation continue relève de la responsabilité individuelle. Mais la responsabilité des employeurs est aussi engagée.

Les entreprises publiques et privées devront encourager et proposer à leurs employés de suivre des formations continues. Elles devront leur offrir un soutien financier et organisationnel. Pour le président de Travail.Suisse, ces mesures profiteront surtout aux personnes peu qualifiées et aux employés de plus de 40 ans. (ats/nxp)

(Créé: 18.01.2016, 10h52)

Mots-clés

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 3

La France bientôt à sec?
(Image: Valott?) Plus...