Le Conseil national combat les crimes pédophiles

Concrétisation de l’initiative populaireLes élus ont décidé de fixer à 12 ans l'âge maximal d'une victime pour que l'imprescriptibilité s'applique. Ils ont refusé de monter la barre à 14 ou 16 ans.

Les débats s'annoncent vifs dans les travées du Parlement

Les débats s'annoncent vifs dans les travées du Parlement Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un enfant de moins de 12 ans, abusé sexuellement par une pédophile, pourra déposer plainte des dizaines d'années plus tard. C'est ce que souhaite le Conseil national qui a adopté ce matin la nouvelle loi sur l'imprescriptibilité des actes d'ordre sexuel ou pornographique commis sur des enfants.

Le vote a été clair. Le Conseil national a approuvé l'objet par 176 voix contre 0 et 9 abstentions. Avant cette unanimité, les parlementaires a affronté sur les limites de la loi. Fallait-il fixer pour l'imprescriptibilité l'âge de la victime à 12 ans, 14 ans ou 16 ans? C'est l'âge le plus bas qui l'a emporté. La majorité a estimé que cela répondait au texte de l'initiative qui voulait protéger les enfants impubères.

L'autre question qui a fait débat est le catalogue des crimes sexuels. Le National a été plus loin que le Conseil fédéral. Il a étendu l’imprescriptibilité aux actes d’ordre sexuel avec des personnes hospitalisées, détenues ou prévenues et à l’abus de la détresse lorsqu'ils ont été commis sur des enfants de moins de 12 ans.

Le texte passe maintenant au Conseil des Etats. Rappelons que l’initiative populaire sur l’imprescriptibilité a été acceptée par les Suisses à 51,95% en novembre 2008.

(Newsnet)

(Créé: 06.03.2012, 09h59)

Articles en relation

Les auteurs d'abus sexuels, bientôt punis à vie?

Pédophilie La commission des affaires juridiques du Conseil national souhaite allonger le catalogue des infractions imprescriptibles. Plus...

Berne ne veut pas priver les délinquants sexuels de sorties

Loi Malgré la récente récidive d'un délinquant sexuel, Simonetta Sommaruga ne veut pas exclure toute sortie pour les personnes faisant l'objet d'un internement. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 2

Des graines de djihadistes à Genève, publié le 28 août.
Plus...