Le froid et la neige s'invitent à Pâques

MétéoLe mois de mars particulièrement froid va perdurer jusqu'au bout. Chutes de neige jusqu'à basse altitude, bise et températures hivernales sont attendues pour le week-end.

Le froid a été particulièrement fort lors des dernières semaines du mois de mars.

Le froid a été particulièrement fort lors des dernières semaines du mois de mars. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le dicton «Noël au balcon, Pâques aux tisons» n'a jamais aussi bien porté son nom. Des températures maximales de 3 à 6 degrés sont prévues pour ce week-end de Pâques, avec des chutes de neige à basse altitude au nord des Alpes. En comparaison, le thermomètre grimpait jusqu'à 17 degrés à Altdorf ou Delémont, 16 à Bâle, et 15 à Adelboden en décembre dernier, le jour de Noël.

La situation ne devrait pas évoluer de manière sensible avant la fin de la semaine prochaine. A l'instar de février et de mars, le mois d'avril va démarrer sur une note beaucoup plus fraîche que les normales saisonnières.

Cinq degrés plus froid

Ce week-end, un mois de mars particulièrement froid tirera sa révérence. A Bâle, Berne et Zurich, celui-ci devrait être le plus froid enregistré depuis 1987. En comparaison avec la même période de l'année précédente, mars 2013 est en moyenne cinq degrés plus froid.

Le thermomètre n'a ainsi jamais dépassé la barre des 20 degrés, a indiqué jeudi SRF Meteo dans un communiqué. Les températures les plus chaudes ont été relevées lors de la deuxième semaine de mars, avec 19 degrés dans les vallées influencées par le foehn et 14 degrés sur le plateau.

Le froid a été particulièrement fort lors des dernières semaines du mois. L'est de la Suisse a notamment connu des journées entières avec des températures négatives. Par exemple, la température la plus élevée relevée mardi à St-Gall était de -3,8 degrés.

Soleil absent

En plus de températures extrêmement basses pour la saison, le mois de mars a également été marqué par la grisaille. A Bâle, le soleil a ainsi rayonné deux fois moins qu'à l'accoutumée et il a manqué au Tessin plus de 100 heures d'ensoleillement.

De manière plutôt surprenante, le mois de mars a été trop sec dans pratiquement l'ensemble du pays. Dans la vallée du Rhône et le nord des Grisons, il a ainsi manqué de 20 à 30% des précipitations habituelles.

(J.Sa/Comm/ats/Newsnet)

(Créé: 28.03.2013, 14h47)

Articles en relation

La neige pourrait s'inviter à Pâques

Météo De gros flocons sont tombés en masse mardi dans le Mitteland, six jours après le début du printemps astronomique. A se demander où se cache la belle saison, surtout que l'or blanc menace d'éclipser les rayons de soleil à Pâques. Plus...

Le Tessin se réveille sous la neige

Météo Une couche de 10 centimètres de neige a recouvert la plaine et jusqu'à 35 centimètres sont tombés sur les hauteurs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.