Les premiers enfants blessés ont été rapatriés en Belgique

Drame de SierreIls ont pu regagner la Belgique: les premiers enfants blessés lors du tragique accident ont été rapatriés. Les trois qui sont au CHUV sont toujours dans un état préoccupant.

Bougies et fleurs, devant l'entrée du tunnel où a eu lieu le drame.

Bougies et fleurs, devant l'entrée du tunnel où a eu lieu le drame. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les premiers enfants blessés lors du terrible accident d'autocar de Sierre ont été rapatriés dans la nuit de jeudi à vendredi en Belgique. Le Plat pays a décrété vendredi journée de deuil national et observera une minute de silence à 11 heures en mémoire des 28 morts de la tragédie, dont les dépouilles seront rapatriées vendredi.

Les enfants ont atterri dans la nuit de jeudi à vendredi à l'aéroport de Melsbroek et ont été remis à leur famille peu après minuit.

Le groupe, rapatrié à bord d'un avion du gouvernement, est parti à bord de deux cars et une dizaine de voitures sous escorte policière. Aucune ambulance n'était en vue, a-t-il précisé.

Un porte-parole du ministère belge de l'Intérieur a affirmé qu'il n'y aurait «pas de communication» sur l'atterrissage de vendredi «par respect pour les victimes et en accord avec les autorités suisses». Le nombre exact des enfants ayant atterri n'a ainsi pas été communiqué.

Huit enfants blessés avaient pu quitter jeudi l'hôpital. Avant de partir, les jeunes blessés - dont six étaient hospitalisés à Viège et deux à Sion - ont rendu visite à leurs camarades hospitalisés à Sion (VS). Au total, 24 enfants avaient été blessés dans le choc frontal d'un autocar contre un mur de béton dans un tunnel, alors qu'ils rentraient d'une semaine de ski dans le Val d'Anniviers.

Les trois enfants hospitalisés au CHUV sont toujours dans un état jugé préoccupant. Deux d'entre eux sont de nationalité néerlandaise. Les autres blessés suivent une évolution favorable.

Appareils militaires

De nombreux médecins légistes et policiers suisses et belges ont été engagés pour mener à bien l'identification des 22 écoliers et six adultes décédés. L'Etat belge a mis à disposition trois appareils des forces aériennes pour leur rapatriement, qui ont atterri à Sion dans la soirée. Le rapatriement des dépouilles est agendé à vendredi.

Les causes de l'accident ne sont pas encore connues. L'enquête prendra des semaines. L'expertise du véhicule notamment, prend du temps. Les enquêteurs ont pu parler avec certains enfants blessés.

Quelque éléments ont tout de même pu être précisés: aucune trace d'alcool n'a été retrouvée dans l'organisme des chauffeurs, d'après la société d'autobus Toptours jeudi. Cet élément lui a été communiqué par la police valaisanne, a-t-elle précisé.

La fatigue est également exclue par la direction de la société belge. Les deux chauffeurs avaient passé la nuit sur place et s'étaient reposés pendant la journée, avant le départ, a précisé le président de Toptours, Tom Coremans.

Les deux chauffeurs n'étaient des chauffeurs routiers à la retraite, comme le prétendait une rumeur. Ils sont nés en 1960 et en 1977, a indiqué la Fédération belge des exploitants d'autocars.

Drapeaux en berne

Cette journée de deuil national qu'observera la Belgique -du jamais vu depuis la mort du roi Baudouin en juillet 1993- sera marquée par une minute de silence dans tout le pays, notamment dans les écoles, les administrations et les transports en commun.

Tous les médias audiovisuels, radio et télévision, seront muets pendant ce moment de recueillement partagé par tous les Belges au- delà de leurs clivages politiques et linguistiques.

A 11h01, l'Eglise catholique a décidé que toutes les églises du pays sonneraient le glas durant quelques minutes.

Aux Pays-Bas, les drapeaux seront également en berne sur les bâtiments publics à la demande du Premier ministre Mark Rutte. Les communes et les provinces ont été invitées à faire de même pour rendre hommage aux sept enfants néerlandais tués dans l'accident.

La Suisse va s'associer à ce deuil national. Toutes les communes du Valais, ainsi que le canton mettront les drapeaux des bâtiments officiels en berne vendredi. Cet hommage répond à celui de la Confédération, qui procèdera de même sur l'aile ouest du Palais fédéral à Berne, selon la Chancellerie fédérale.

La ville de Sierre a de son côté ouvert un livre de condoléances dans les Jardins de l'Hôtel de Ville, a indiqué le président de la ville François Genoud. (ats/Newsnet)

(Créé: 16.03.2012, 06h06)

Articles en relation

La sécurité du tunnel au coeur d'un débat d'experts

Drame de Sierre Le tragique crash de car a alimenté une cacophonie d’avis sur l’aspect sécuritaire. Au surlendemain du drame, une dizaine d’experts de l’Ofrou planchent sur d’éventuelles améliorations à apporter à l’ouvrage. Plus...

Galerie Photos

L'hommage aux victimes de l'accident de car de Sierre

L'hommage aux victimes de l'accident de car de Sierre En Belgique comme en Suisse, les témoignages de compassion s'enchaînent dans la tristesse.

Galerie Photos

Les accidents de car les plus graves de ces dernières années

Les accidents de car les plus graves de ces dernières années Le car reste statistiquement l'un des moyens de transport les plus sûrs. Mais le bilan des accidents graves est à chaque fois très lourd. Rétrospective des pires drames.

Articles en relation

Deuil national vendredi en Belgique

Drame de Sierre La Belgique a décrété le deuil national vendredi pour les 28 victimes de l'accident de car en Valais. Le pays observera une minute de silence à 11h en mémoire de 22 enfants et six adultes tués. Plus...

Le chauffeur aurait voulu insérer un DVD

Drame de Sierre Selon un média belge, les témoignages des enfants survivants affirment que le chauffeur de l’autocar voulait mettre un DVD, peut-être un CD, dans le lecteur du véhicule lors de l’accident. Plus...

L’état de santé des trois enfants au CHUV reste critique

Tragédie de Sierre Aucun des 24 enfants blessés mardi soir dans l’accident de car en Valais n’a pu quitter l’hôpital pour l’instant. Le pronostic vital est plus qu'engagé pour les trois enfants qui sont hospitalisés au CHUV. Plus...

La presse belge exprime la douleur du pays

Drame de Sierre Les journaux francophones et néerlandophones transmettent à l'unisson le désarroi qui habite la Belgique, suite au décès de 22 enfants et 6 adultes dans un accident de car. Mais la comparaison du Monde avec l'affaire Dutroux ne passe vraiment pas. Plus...

Les causes de l’accident obsèdent la presse

Drame de Sierre Après le choc provoqué par un terrible accident d’autocar survenu à Sierre, dans lequel 28 personnes ont été tuées, la presse suisse s’interroge sur les zones d'ombres de cette tragédie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 2

Des trains en panne durant la canicule, publié le 4 juillet
(Image: Valott) Plus...