Plainte de deux banquiers contre Darbellay

Affaire Wegelin Le président du PDC les avait traités de «traîtres» pour avoir déclaré que la pratique frauduleuse de Wegelin aux Etats-Unis correspondait à la norme parmi les banques suisses.

Christophe Darbellay a reçu une convocation de la justice à Appenzell et Uitikon, dans le canton de Zurich.

Christophe Darbellay a reçu une convocation de la justice à Appenzell et Uitikon, dans le canton de Zurich. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Konrad Hummler et Otto Bruderer, deux des responsables de l’ancienne Banque Wegelin, portent plainte contre Christophe Darbellay. Le président du PDC les avait traités de «traîtres». Le président du PS Christian Levrat est du même avis.

Christophe Darbellay a reçu une convocation de la justice à Appenzell et Uitikon (ZH) suite à la plainte de MM. Hummler et Bruderer, indique vendredi à l’ats la secrétaire générale du PDC Béatrice Wertli. Ces derniers avaient déclaré en décembre à l’Aargauer Zeitung que l’attitude de leur banque correspond au comportement habituel de la branche financière suisse.

Le président du PDC avait réagi en qualifiant de «traître celui qui affirme une chose pareille». Pour les deux gérants-associés de Wegelin, ce commentaire constitue une atteinte à leur personnalité.

Le président du PDC maintient

Christoph Darbellay maintient toutefois ses propos. «La déclaration de MM. Hummler et Bruderer constitue une diffamation de la place financière suisse dans le monde entier. En tant que citoyen et politicien suisse et représentant de la place économique suisse, je ressens une telle attitude comme une trahison, je l’assume», souligne le conseiller national valaisan, cité par Mme Wertli.

Christian Levrat a aussi fait son commentaire sur Twitter vendredi en fin d’après-midi: «Darbellay a raison: Hummler et Bruderer sont des traîtres. Et quelques autres banquiers avec eux. Vont-ils tous nous attaquer en justice ?».

Accusée d’avoir aidé ses clients américains à frauder le fisc, la Banque Wegelin est parvenue au début du mois à un accord avec les autorités des Etats-Unis. Elle a plaidé coupable au tribunal et devra payer une amende de 57,8 millions de francs.

Lors d’une audience devant le tribunal de Manhattan, les responsables de la banque privée ont admis avoir aidé de riches américains à frauder le fisc pour un montant total de 1,2 milliard de dollars. L’année dernière, les autorités américaines avaient déjà saisi 16 millions de dollars chez Wegelin. (ats/Newsnet)

(Créé: 11.01.2013, 17h10)

Articles en relation

Wegelin paiera 57,8 millions pour clore l'affaire

Soustraction fiscale Wegelin va payer un montant de 57,8 millions de dollars (53,8 millions de francs) aux Etats-Unis pour clore les poursuites pénales engagées à son encontre il y a un an. La banque privée st-galloise, désormais coquille vide, a décidé de plaider coupable. Plus...

Le chef de Wegelin perd et gagne devant la justice

Conflit fiscal Par deux fois, Konrad Hummler ne s'est pas présenté devant la justice américaine. Le patron de la banque Wegelin conteste la régularité de l'entraide suisse. Le Tribunal pénal lui donne tort mais lui tend une perche. Plus...

La banque Wegelin absente des deux audiences

Conflit fiscal Comme lors de la première audience, la banque Wegelin n'a envoyé aucun représentant pour la deuxième audience devant le juge new-yorkais Jed Rakoff. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs

Publié le 31 janvier 2015
(Bild: Valott) Plus...