La Une | Mercredi 23 avril 2014 | Dernière mise à jour 15:36
Engelberg et Verbier

Deux avalanches font trois blessés

Mis à jour le 10.12.2012 12 Commentaires

Deux avalanches se sont déclenchées en Suisse dimanche, l’une a Engelberg (OW), dans la région du Titlis, l’autre à Verbier (VS), toutes deux à l’extérieur des pistes balisées.

Les opérations de recherche se poursuivent à Engelberg pour découvrir d'éventuelles victimes. Photo d'illustration.

Les opérations de recherche se poursuivent à Engelberg pour découvrir d'éventuelles victimes. Photo d'illustration.
Image: Keystone

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

A Engelberg, onze personnes ont été emportées par une coulée d’une largeur de quelque 300 mètres et sur une longueur de 800 mètres, en dehors des pistes balisées. Dix d’entre elles ont pu s’extraire par elles-mêmes de la masse neigeuse, avant de porter secours à la onzième.

Sept des sportifs faisaient partie d’un groupe emmené par un guide. L’individu le plus touché, un Suédois de 45 ans, a été héliporté par la Rega vers un hôpital. Le deuxième blessé, un autre Suédois, âgé lui de 36 ans, a subi des soins sur place. Le Ministère public d’Obwald a ouvert une enquête sur les causes de l’accident.

Aucun avis de disparition n’a été émis, a précisé la police cantonale obwaldienne dans un communiqué. Les sauveteurs ont tout de même poursuivi leurs recherches pour les interrompre à la tombée de la nuit. Ils voulaient s’assurer qu’aucune autre personne ne se trouvait sous la neige.

A Verbier (VS), une avalanche s’est déclenchée hors piste dans le secteur du Col des Mines à une altitude de 2600 mètres. Deux skieurs britanniques, de 22 et 24 ans, ont été emportés. L’un a pu s’en sortir seul.

Le second a été extrait de la neige par les sauveteurs. Souffrant d’une légère hypothermie, il a été hospitalisé à Sion, a indiqué la police valaisanne. La coulée mesurait 200 mètres sur 600. Les trois skieurs n’étaient pas équipés d’un système DVA (détecteur de victime d’avalanche). (ats/Newsnet)

Créé: 10.12.2012, 06h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

12 Commentaires

Pierre-André Délitroz

10.12.2012, 07:30 Heures
Signaler un abus 14 Recommandation 3

Comment un guide, donc professionnel, peut-il impunément s'autoriser le droit de pratiquer du ski avec un groupe hors du domaine sécurisé ? L'article précise "à l'extérieur des pistes balisées" donc c'est un acte irresponsable, même si des personnes veulent goûter à l'interdit. Seul l'appât du gain peut amener à transgresser l'élémentaire prudence. Et dire qu'on dénonce pour moins que cela !!!!! Répondre


Cornelia Duvoisin

10.12.2012, 08:34 Heures
Signaler un abus 14 Recommandation 3

les gens qui font du hors-piste, alors qu'ils ont été avertis du danger, on devrait les laisser se débrouiller tout seul, quitte à y laisser leur vie!! Encore une fois le contribuable qui paye pour ces inconscients! (pour rester polie!) Répondre



Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Sondage

Mondial 2014: la Suisse a-t-elle une chance de passer en huitièmes de finale?




Sondage

Vous offrez-vous des croisières sur les bateaux Belle Époque du Léman?