La Une | Jeudi 31 juillet 2014 | Dernière mise à jour 00:15
Marchés publics

Berne va examiner le problème des Romands délaissés

Mis à jour le 22.11.2012 3 Commentaires

Le Conseil fédéral veut savoir pourquoi seuls 9% des projets soumis à appel d'offres par la Confédération sont attribués à des Romands.

La question a été notamment soulevée par le conseiller national genevois Antonio Hodgers.

La question a été notamment soulevée par le conseiller national genevois Antonio Hodgers.
Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Seuls 9% des projets soumis à appel d'offres par la Confédération ont été adjugés à la Suisse romande. Le Conseil fédéral va analyser le problème. Un rapport est attendu fin 2013. Ce n'est qu'à cette échéance que le gouvernement décidera des mesures à prendre.

La question a été relancée par trois conseillers nationaux romands: Antonio Hodgers (Verts/GE), Christophe Darbellay (PDC/VS) et Dominique de Buman (PDC/FR). Dans ses réponses publiées jeudi, le Conseil fédéral dit comprendre leur préoccupation.

Cantons latins oubliés

Il publie pour l'occasion la statistique des appels d'offres pour les prestations de construction, de biens et de services relevant de l'Office fédéral des constructions et de la logistique. Il en ressort que sur 205 adjudications, 164 sont revenues à la Suisse alémanique, 19 à la Suisse romande, 19 au Tessin et 3 à l'étranger.

La part revenant aux entreprises de Suisse latine est donc inférieure au poids économique des cantons concernés. Le gouvernement relève toutefois que les chances d'être retenu en cas de candidature étaient plus élevées qu'en Suisse alémanique.

Analyse puis mesures

Reste que les efforts déployés jusqu'ici n'ont pas porté leurs fruits. Le Conseil fédéral a donc chargé la Commission des achats de la Confédération de procéder à une analyse globale et de lui présenter un rapport d'ici à la fin de l'année prochaine. Sur cette base, il examinera puis adoptera, si nécessaire, des mesures.

Fort de cette explication, le gouvernement recommande d'accepter la motion d'Antonio Hodgers qui réclame la mise en oeuvre de mesures pour améliorer l'égalité des chances entre régions et le postulat de Christophe Darbellay le chargeant de réexaminer les critères d'octroi des mandats fédéraux.

Il repousse en revanche la motion de Dominique de Buman demandant que la Confédération utilise systématiquement l'allemand, le français et l'italien lors de la publication et du traitement d'appels d'offres. La question de savoir s'il est nécessaire et indiqué d'édicter ou non des règles de droit est encore ouverte, fait-il valoir.

Et de noter que les exigences concernant les connaissances linguistiques des collaborateurs de l'administration fédérale seront sous peu définies de manière plus précise. (ats/Newsnet)

Créé: 22.11.2012, 10h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

Bernard Wiederkehr

22.11.2012, 12:18 Heures
Signaler un abus 6 Recommandation 9

C'est tout simple,magouille et pots de vins sous table!!!!!!!!!!! Répondre



Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce