Les Genevois de l'étranger voteront sur le Net

Vote électroniqueBerne a approuvé vendredi les demandes des cantons de Berne, Lucerne, Bâle-Ville, Neuchâtel et Genève.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Environ 154'000 personnes pourront utiliser Internet pour participer aux votations fédérales dès le 12 février 2017 et jusqu'à fin 2018. Trois mois après celle de Fribourg, le Conseil fédéral a approuvé vendredi les demandes des cantons de Berne, Lucerne, Bâle-Ville, Neuchâtel et Genève.

Les cinq cantons offriront la possibilité aux électeurs suisses de l'étranger immatriculés sur leur territoire de voter par voie électronique. En outre, au plus 30% des électeurs de Neuchâtel et de Genève pourront prendre part à un scrutin fédéral par Internet. Les électeurs handicapés habitant le canton de Bâle-Ville pourront également demander à voter ainsi.

Genève utilisera son propre système, qu'il partagera avec les cantons de Berne, Lucerne et Bâle-Ville. Neuchâtel aura recours au système de La Poste suisse à partir du scrutin du 12 février 2017. Ce système permet à chaque électeur de vérifier si son vote a été correctement transmis et aux autorités de contrôler la chaîne entière du processus, tout en respectant le secret du vote.

Il a été mis en service pour la première fois lors du scrutin du 27 novembre en terres fribourgeoises. Ce canton a obtenu le 16 septembre l'autorisation du Conseil fédéral d'effectuer des essais de vote électronique durant les années 2016 à 2018.

Système recalé

Les Fribourgeois résidant hors de Suisse avaient déjà pu voter par Internet aux scrutins fédéraux des années 2010 à 2015 avec un système développé avec la filiale suisse du groupe américain Unisys pour un consortium de neuf cantons (FR, ZH, GL, SO, SH, SG, AG, GR, TG). Mais la Confédération l'avait recalé pour les élections fédérales 2015, estimant qu'il n'était pas assez sûr.

Le consortium avait jeté l'éponge en raison des investissements requis pour parvenir au niveau de sécurité exigé. Fribourg est le premier canton à avoir repris ses essais. Ceux de St-Gall et d'Argovie ont récemment fait savoir qu'ils comptaient offrir le vote électronique à partir de 2017 en utilisant le système du canton de Genève.

En attendant les autorisations nécessaires, le vote électronique sera ouvert à quelque 97'000 électeurs domiciliés en Suisse et environ 57'000 électeurs suisses de l'étranger.

(ats/nxp)

Créé: 02.12.2016, 11h36

Articles en relation

Les Fribourgeois de l'étranger revoteront sur Internet

Cinquième suisse Le Conseil fédéral a donné son feu vert. Dès le 27 novembre, les Fribourgeois résidant hors de Suisse pourront à nouveau utiliser le vote électronique. Plus...

Genève présente à Berne son «e-voting»

Vote électronique Le canton souhaite avec son vote électronique faciliter la vie des citoyens domiciliés à l'étranger. Plus...

Les Suisses de l'étranger veulent étendre l'e-voting

Cinquième Suisse Pour leur seconde réunion annuelle à Berne, les délégués de la Cinquième Suisse viennent s'entretenir notamment du vote électronique. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

De nombreux enfants et adolescents assistaient au concert d'Ariana Grande, délibérément visé par l'attaque, selon la première ministre Theresa May. La plus jeune victime s'appelait Saffie Rose Roussos. Elle avait 8?ans.
(Image: Bénédicte) Plus...