Les jeunes tardent à quitter le nid familial

SuisseLa jeunesse helvétique rechigne de plus en plus longtemps à quitter le foyer familial et à prendre son envol hors de la maison.

(Image d'illustration)

(Image d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les jeunes restent de plus en plus longtemps habiter chez papa et maman. En Suisse, la longueur de la formation est l'une des raisons principales expliquant ce phénomène.

Durant les décennies 1970 et 1980, c'est vers 20-21 ans en moyenne que les jeunes quittaient le cocon familial. De nos jours, ils s'en vont vers 24-25 ans, selon les derniers chiffres de l'Office fédéral de la statistique (OFS), basés sur le recensement de la population.

La plupart des jeunes de 18 ans vivent aujourd'hui chez leurs parents, alors que dans les années 1970, près d'un tiers avait déjà quitté leur foyer à cet âge-là. A 24 ans, plus de la moitié vivent encore avec papa et maman, contre un petit quart à l'époque.

Outre l'âge, la formation influe sur le moment du départ, selon l'OFS: les jeunes qui suivent une formation restent plus longtemps à la maison que ceux qui l'ont terminée. La nationalité et le genre s'avèrent aussi des paramètres importants.

Les femmes s'envolent plus vite

Ainsi, les étrangers s'émancipent plus tôt que les Suisses et les femmes avant les hommes. A 24 ans, 54% des hommes vivent toujours auprès de leurs géniteurs, contre seulement 44% des femmes. On ne constate pas de différence majeure entre les Alémaniques et les Romands.

C'est au Tessin que l'on reste le plus longtemps «a casa»: plus de la moitié des jeunes quittent le logis familial à partir de 26 ans seulement. Où l'on peut esquisser un parallèle avec l'Italie, qui avec 30 ans présente une des moyennes les plus élevées d'Europe, selon Eurostat. (ats/nxp)

Créé: 26.12.2016, 11h56

Articles en relation

Réduction des primes des enfants et des jeunes en vue

Assurance maladie Le National a accepté d'alléger les familles à bas et moyens revenus. Les adultes pourraient payer plus pour soulager les jeunes. Plus...

Pokémon Go fait bouger plus, mais pas longtemps

Santé Le jeu permet certes aux jeunes de sortir, mais l'exercice physique n'est vraiment efficace. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 3

Faut-il opérer les gens qui naissent «intersexes»? Paru le 3 janvier 2017.
(Image: Bénédicte) Plus...