Pactole en vue pour les PME engagées pour le climat

InnovationLa Fondation pour le climat va redistribuer 2,5 millions de francs aux entreprises qui innovent dans l’écologie.

Vincent Eckert, directeur de la Fondation Suisse pour le Climat, à gauche, et Philippe Jucker de l'une des entreprises qui bénéficie d'un soutien de la fondation.

Vincent Eckert, directeur de la Fondation Suisse pour le Climat, à gauche, et Philippe Jucker de l'une des entreprises qui bénéficie d'un soutien de la fondation. Image: GÉRALD BOSSHARD -A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La chasse aux bonnes idées est lancée. Créée en 2008 pour soutenir les projets environnementaux développés par les entreprises installées en Suisse et au Liechtenstein, la Fondation pour le climat va redistribuer cette année pas moins de 2,5 millions de francs. Les PME ont jusqu’au 1er septembre pour déposer leur demande.

Les projets qui pourraient bénéficier d’un soutien financier? Tout d’abord ceux qui constituent des avancées technologiques dans le domaine de l’écologie. Ainsi, la Fondation pour le climat a primé des systèmes de chauffage plus efficients, des tuyaux d’évacuation d’air, des bacs de douche, ou encore des cellules solaires novatrices. Même des projets de logiciels permettant d’améliorer la consommation d’énergie dans des immeubles ou de partager des véhicules ont pu bénéficier d’un coup de pouce financier.

Bon pour le climat, bon pour l'innovation

«Le fait que les PME développent de nouveaux produits servant à économiser de l’énergie est important non seulement pour la protection du climat, mais aussi pour la place économique suisse et liechtensteinoise», relève Vincent Eckert, directeur de la fondation.

Outre les innovations, la fondation soutient également les PME qui réduisent leurs dépenses d’énergie. Ce peut être en acquérant un parc de machines moins gourmandes, en isolant leurs bâtiments, en refroidissant leurs ordinateurs avec l’air extérieur, ou en remplaçant leur système de chauffage.

Grâce à la taxe sur le CO2

Encore mal connue en Suisse romande, la Fondation pour le climat est une initiative volontaire des milieux économiques pour l’économie, née lors de l’instauration en Suisse de la taxe sur le CO2. Elle est financée par 26 grandes entreprises de services (essentiellement des banques et des sociétés d’assurances), peu gourmandes en CO2 et qui, de ce fait, encaissent davantage de subventions qu’elles ne dépensent en taxe sur le CO2. Cet excédent est reversé volontairement à la fondation, qui a donc la charge de soutenir des projets écologiques développés en Suisse.

13 millions redistribués

Depuis 2008, 13 millions de francs ont été redistribués. Cette année, les recettes de la fondation ont augmenté, car la Confédération a relevé le remboursement à l’économie sans pour autant modifier la taxe sur le CO2. (24 heures)

(Créé: 25.07.2015, 08h26)
Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 3

Payerne: La lutte à la culotte sous la canicule, dessin paru le 27 août
(Image: Valott) Plus...