Les CFF lancent une carte journalière à 29 francs

MobilitéDès le mois de septembre, une carte dégriffée sera disponible sur internet. La branche veut rester attractive face à la concurrence.

Demi-tarif, carte 9h, multipacks: les CFF adaptent leur offre dès septembre.

Demi-tarif, carte 9h, multipacks: les CFF adaptent leur offre dès septembre. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Trop cher les voyages en train? La branche des transports publics mise sur des nouveautés pour tordre le cou à cette réputation. Dès le mois de septembre, les voyageurs pourront acheter des cartes journalières dégriffées, à condition de s'y prendre au moins un mois à l'avance.

Le principe ressemble fort à celui pratiqué par les compagnies aériennes low cost. Ce sont les premiers servis qui bénéficient du meilleur tarif. En l'occurrence: 29 francs pour une carte qui permet d'accéder à l'ensemble du réseau. Et pas besoin d'être un voyageur régulier: l'offre est également proposée aux clients qui n'ont pas d'abonnement demi-tarif. Le précieux sésame ne sera en vente que sur les canaux de vente en ligne et mobiles.

La branche innove

Autre nouveauté en vue, pour le courant de l'année prochaine: l'abonnement Evasion, qui permet aux détenteurs d'un abonnement demi-tarif de le convertir en abonnement général pour une durée de 20 ou 30 jours. En décembre 2016, les entreprises de transports publics avaient déjà introduit une carte Enfant accompagné, qui permet de voyager pour 15 francs par an, à condition d'être accompagné d'une personne de plus de 30 ans - voisin, amis, etc...

Si les transports publics passent à l'offensive, c'est parce que la branche est sous pression, notamment avec l'arrivée des bus longue distance. Pour éviter l'érosion de ses parts de marché, elle doit donc améliorer son attractivité pour la clientèle, et acquérir de nouveaux clients. Le prix est un facteur essentiel.

Effort de stabilisation des prix

La branche annonce ainsi que ses tarifs n'augmenteront pas l'année prochaine. Il s'agit, dit-elle, de «mettre en oeuvre le principe de renoncer autant que possible à des hausses de prix à l'avenir». La dernière augmentation est toute récente: + 3% en moyenne en décembre 2016, augmentation qui n'a pourtant pas permis de compenser totalement l'augmentation du prix du sillon. Pour stabiliser les prix, la branche a renforcé son efficacité et sa productivité et réduit les coûts dans les entreprises.

Avec l'introduction des cartes journalières dégriffées, d'autres offres vont disparaître. La carte 9 heures, et les rabais sur les cartes journalières en multipack seront supprimées en décembre, lors du changement d'horaire. «Une simplification de l'offre pour la clientèle» qui répond aux attentes des usagers et des organisations de consommateurs, explique la branche. (24 heures)

Créé: 13.07.2017, 15h29

Articles en relation

«Ce n’est pas cher payé pour une offre de mobilité intégrale!»

Transport Depuis janvier, les CFF testent un abonnement offrant train, voiture et vélo. L’un des 150 cobayes raconte. Plus...

L'abonnement général pourra inclure un e-bike

Mobilité Les CFF cherchent 300 volontaires disposés à tester une offre comprenant accès aux transports publics et vélo électrique. Plus...

Les CFF planchent sur un abonnement à 12'000 fr.

Suisse Les CFF veulent tester dès l'an prochain une nouvelle offre porte-à-porte, combinant route et rail. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...