Trois Tessinois au lieu d’une seule candidature

Conseil fédéralLa stratégie du comité du PLR tessinois divise. Les délégués se soulèveront-ils lors de l’assemblée?

Ignazio Cassis devra-t-il faire de la place à deux autres Tessinois sur le ticket pour le Conseil fédéral?

Ignazio Cassis devra-t-il faire de la place à deux autres Tessinois sur le ticket pour le Conseil fédéral? Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Comment ne pas galvauder la chance historique de retrouver un siège italophone au Conseil fédéral? Depuis la démission de Didier Burkhalter, cette question agite les esprits au sud des Alpes. La présidence du PLR tessinois a pourtant tranché la semaine dernière en faveur d’un candidat unique: Actuel président du groupe PLR aux Chambres, Ignazio Cassis a les meilleures chances d’être élu, c’est derrière lui qu’il faut regrouper les forces.

Mais cette stratégie ne fait pas que des heureux, révèle ce dimanche la Zentralschweiz am Sonntag. Une fronde se manifeste au sein même de la section tessinoise. Pour bétonner le siège et le protéger d’attaques romandes, il faut proposer plusieurs candidats. Un ticket à trois serait même la meilleure des solutions. «C’est grâce à cette stratégie que Nello Celio – avant-dernier conseiller fédéral tessinois – avait réussi à accéder au gouvernement en 1967, rappelle Pier Felice Barchi, ancien président du PLR Tessinois. Si la présidence actuelle veut réussir, elle doit s’en inspirer.»

Deux personnalités sont déjà prêtes à accompagner Ignazio Cassis. L’ancienne conseillère d’Etat Laura Sadis, et l’actuel ministre des Finances Christian Vitta. Pour Pier Felice Barchi, la proximité d’Ignazio Cassis avec les caisses maladie pourrait le faire trébucher. «Laura Sadis pourrait fédérer le vote des femmes, alors Christian Vitta a montré dans son action au Gouvernement qu’il a les capacités pour le poste.»

Lors de l’assemblée du parti le 1er août, les délégués oseront-ils se rebeller contre une position prise à l’unanimité par leur présidence? Improbable, il y a encore quelques jours, ce scénario devient de plus en plus plausible.

Sitôt annoncée, l’idée du ticket unique a été critiquée par de nombreux élus sous la Coupole, mais aussi par plusieurs éditorialistes du pays. Certains ténors du PLR tessinois partagent désormais la position de leur ancien président. Giorgio Giudici, ancien maire de Lugano, mais aussi Giovanna Viscardi, présidente de la section PLR de Lugano, la plus grande du canton. «J’estime que le ticket a trois est la meilleure des stratégies. Je la défendrai lors de notre assemblée.»

Face à cette agitation, Ignazio Cassis se place au-dessus de la mêlée. «Chaque stratégie est sujette à critique, explique-t-il au SonntagsBlick. Cette décision a été prise par mon parti, pas par moi.» Imagine-t-il un retournement de situation le 1er août? «Je reste à l’écart des discussions, pour me concentrer sur ma candidature. La stratégie, c’est du ressort du parti.» (24 heures)

Créé: 16.07.2017, 19h40

Articles en relation

La direction du PLR tessinois lance Ignazio Cassis dans la course

Succession Burkhalter Le président Bixio Caprara campe sur sa stratégie d'un candidat unique à soumettre au PLR suisse. Mais les délégués auront le dernier mot le 1er août prochain Plus...

Trois Tessinois à l’assaut d’un fauteuil de ministre

Succession Burkhalter Dix-huit ans après le départ de Flavio Cotti, les Italophones ont une chance historique de placer l’un des leurs au Conseil fédéral. Mais la stratégie pour y parvenir divise. Plus...

«Seul un Tessinois est à même de comprendre les défis du Tessin»

Conseil fédéral La Suisse néglige-t-elle les italophones? Analyse de Roberta Pantani, présidente de la députation tessinoise à Berne. Plus...

Christian Vitta prêt à jouer le challenger dans la course au Conseil fédéral

Succession Burkhalter En annonçant son intérêt pour le Conseil fédéral, le ministre tessinois des finances bouscule la stratégie du PLR cantonal. Analyse. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le corps de Dali exhumé, paru le 21 juillet.
(Image: Bénédicte) Plus...