L'UDC en campagne pour la primauté du droit suisse

ConstitutionL'UDC dénonce l'éviction croissante du droit suisse par le droit international.

Le parti a profité du calme estival pour élaborer un papier de fond de 30 pages sur le sujet.

Le parti a profité du calme estival pour élaborer un papier de fond de 30 pages sur le sujet. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le parti part en campagne pour défendre la primauté des lois helvétiques. Le principe devrait être inscrit dans la constitution fédérale. Divers moyens sont envisagés, dont le lancement d'une initiative populaire.

L'Union démocratique du centre (UDC) a profité du calme estival pour élaborer un papier de fond de 30 pages s'insurgeant contre l'influence grandissante du droit international sur les lois suisses. «Notre régime d'Etat démocratique est miné et des initiatives populaires ne sont plus appliquées», critique-t-elle dans ce texte publié lundi.

Cour européenne dans le viseur

Le parti met en cause notamment la Cour européenne des droits de l'homme et la Cour de justice européenne, mais également l'ONU ou l'OCDE. La Suisse reprend des interdictions et des réglementations décrétées par des organisations internationales qui «n'ont souvent aucune légitimité démocratique», d'après ses représentations.

Pour contrer cette tendance néfaste, l'UDC veut restaurer la primauté de la Constitution fédérale sur le droit international. Seule exception à ce principe, les règles impératives du droit international.

Les nouvelles lois devraient prévaloir sur les accords internationaux antérieurs. Ainsi, en cas de besoin, il faut renégocier les traités ou les résilier, juge l'UDC. A l'inverse, les nouveaux accords internationaux primeraient sur des lois plus anciennes, pour autant qu'ils aient été soumis au référendum. (ats/nxp)

Créé: 12.08.2013, 14h26

Articles en relation

La Confédération n'a pas à «se charger de l'intégration»

Etrangers Opposée à la révision de la loi sur les étrangers aux mains du Parlement, l'UDC est venue faire pression jeudi en présentant un papier de position. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les Suisses dindons de la farce du roaming, paru le 24 juin
(Image: Valott) Plus...