La Une | Vendredi 18 avril 2014 | Dernière mise à jour 12:31
Foire

Vaudois et Zougois passent un pacte d’amitié à la Zuger Messe

Par Daniel Audétat. Mis à jour le 19.10.2013 1 Commentaire

Trois conseillers d’Etat vaudois ont participé à la journée officielle de la Foire de Zoug. Dont le canton de Vaud est hôte d’honneur

1/24 Toast pour les conseillers d'Etat vaudois et zougois.
ARC/Jean-Bernard Sieber

   

Village de tentes

Chaque année, un village de toile se dresse en quelques jours pour abriter plus de 400 exposants. Ses quelque 80'000 visiteurs viennent pour deux tiers de Zoug, et pour un tiers des cantons voisins, indique Paul Twerenbold, président de la Zuger Messe. Qui insiste sur un point: la manifestation ne dépend d’aucun fonds public et dégage un bénéfice. Le nouveau directeur de la foire, Peter Bingeli, explique ce tour de force: l’équipe payée à l’année se résume à moins de deux salaires à plein temps.

Sur le même sujet

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Grâce à la Zuger Messe, les cantons de Vaud et de Zoug se découvrent une foule de points communs, malgré toutes leurs différences. Cet inventaire culturel est ressorti des discours qui, ce matin comme cet après-midi avec la plantation d’un chêne de l’amitié, ont marqué l’ouverture de cette foire la Suisse centrale qui se prolongera jusqu’au 27 octobre.

A midi, les élus des deux cantons ont pu se livrer à des échanges plus spontanés lors d’un repas dans un des restaurants de la foire, où les Vaudois ont servi un vin de La Côte AOC et un gruyère AOP de Peney-le-Jorat, puis une soupe de poisson et un saucisson, entre autres spécialités cantonales.

Convivialité au programme
Tout au long de la journée, les hôtes de la Zuger Messe ont été frappés par le caractère convivial de cette foire régionale qui, depuis 42 ans, se tient au bord du lac sans jamais avoir disposé d’infrastructures permanentes.

La délégation vaudoise était emmenée par le président du Conseil d’Etat, Pierre-Yves Maillard, le chef du Département de l’économie et des sports Philippe Leuba et la ministre de l’Intérieur Béatrice Métraux. Du côté zougois, le Conseil d’Etat était représenté par son landamann, Beat Villiger, et son ministre des Finances, Peter Heggelin, tandis que la Ville a délégué Andreas Bossard, son vice-président.

Des différences
Devant près de deux cents officiels, la cérémonie d’ouverture a commencé à 10 heures sur les airs de l’Ensemble de cuivres vaudois, brass band qui a tout pour plaire à un public alémanique. La touche populaire a été apportée par l’arrivée de la vingtaine de cyclistes vaudois partis de Lausanne lundi pour suivre l’itinéraire touristique de la «Route du cœur» qui sépare le Léman du lac de Zoug.

Dans le parc qui longe le lac entre le site de la foire et le centre-ville, Pierre-Yves Maillard et Andreas Bossard ont planté en début d’après-midi un chêne qui symbolise l’amitié réciproque que les deux cantons se sont promise tout au long de la journée.


En allemand, Philippe Leuba parle convergences

Entouré de ses deux enfants, et en allemand, Philippe Leuba a évoqué dans la foulée l’esprit de «ces familles dont les membres ne se voient qu’aux grandes occasions» sans que leur relation de confiance ne s’altère.

Les différences sont pourtant là, a constaté le ministre vaudois, qu’elles relèvent de la taille, de la langue, de l’histoire – «vos Habsbourg et nos baillis bernois» -, ou de la confession. Sans même parler de «nos enjeux de mobilité qui peuvent passablement diverger». Entre les deux cantons, a reconnu Philippe Leuba, les liens ont donc été jusqu’ici surtout institutionnels. Ils ont pourtant des intérêts communs. Il est donc temps de les rapprocher.

D’où l’investissement – 750'000 francs – que les Vaudois ont consacré à leur «présence» à Zoug. Pour l’essentiel, elle comprend un stand interactif dans le cadre de la foire, un spectacle sons et lumières au bord du lac et, au Kunsthaus, une exposition qui met face à face des œuvres des deux musées cantonaux des beaux-arts. «Nous voulions vous montrer une terre vaudoise méconnue, à la fois respectueuse et fière de ses traditions, mais résolument tournée vers l’avenir.»

Président de la Conférence suisses des directeurs des finances, le conseiller d’Etat zougois Peter Heggelin a insisté sur ce qui rapproche d’abord les deux cantons: ils contribuent à la péréquation fédérale et gagnent à défendre ensemble leur position sur le plan national. Comme par exemple sur la question de la fiscalité des entreprises. (24 heures)

Créé: 19.10.2013, 17h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Bernard Wiederkehr

20.10.2013, 08:48 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 11

Mais bien sûr au frais de la princesse,une soupape contre le sress des "emmerds" et là tout sourire,dossiers délicats,,, la moue!!!!!!! Répondre



Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Sondage

Mondial 2014: la Suisse a-t-elle une chance de passer en huitièmes de finale?




Sondage

Vous offrez-vous des croisières sur les bateaux Belle Époque du Léman?




Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 824 124, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Service clients CP 585 - 1001 Lausanne