L’image du Château de Chillon usurpée

PROTECTION La Fondation du Château de Chillon dénonce une utilisation illicite de l’image du monument national, dans le cadre de la campagne sur la révision de la LAT.

Cette affiche fleurit depuis quelques jours sur la Riviera.

Cette affiche fleurit depuis quelques jours sur la Riviera. Image: LDD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Depuis quelques jours des affiches fleurissent sur la Riviera. Elles montrent le château de Chillon aux côtés de bâtiments modernes artificiellement érigés au bord du Léman. Le message qui accompagne l’image est sans équivoque.

Il fustige le «diktat de Berne sur l’aménagement du territoire» et prône le Non à la révision de la LAT (Loi sur l’aménagement du territoire) qui fera l’objet d’une votation le 3 mars. La campagne d’affichage porte la signature du Comité interpartis qui s’oppose à la révision.

Problème, l’image de la forteresse de Veytaux, classée d’importance nationale, a été utilisée sans autorisation. «Chillon est une marque protégée par l’Institut fédéral de la propriété intellectuelle», rappelle Claude Ruey, président de la Fondation du Château de Chillon – mandatée pour gérer le château, propriété de l’Etat de Vaud.

Claude Ruey ne veut pour autant pas peindre le diable sur la muraille. «Les gens qui ont utilisé l’image ne savaient peut-être pas que c’était interdit. Je ne mets pas en doute leur bonne foi. Mais on ne peut pas prendre en otage ce monument emblématique à des fins politiques.»

Le bureau de la fondation a écrit à l’antenne vaudoise du Comité interpartis «pour manifester sa surprise et demander de quelle manière le préjudice peut-être réparé», indique Alexandra Ranzoni, responsable Communication de la fondation. Aucune plainte ne sera déposée.

Co-président du Comité interpartis contre la révision, le conseiller aux Etats valaisan Jean-René Fournier estime qu'il est «normal d'utiliser un symbole du patrimoine suisse pour faire réagir les citoyens.»

(24 heures)

(Créé: 01.02.2013, 18h01)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs

Paru le 27 mars 2015
(Image: Bénédicte) Plus...