On pédalera bientôt le long des voies CFF

LausanneLa Municipalité demande un crédit de 1,2 million de francs pour un itinéraire de mobilité douce à la Tranchée du Languedoc.

conséquente, en créant notamment un mur de soutènement de près de 10 mètres de haut. Les travaux ont déjà commencé. Cet élargissement permettra la création d’un cheminement de mobilité douce le long des voies.

conséquente, en créant notamment un mur de soutènement de près de 10 mètres de haut. Les travaux ont déjà commencé. Cet élargissement permettra la création d’un cheminement de mobilité douce le long des voies. Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Rallier le Pôle muséal depuis Malley à vélo le long des rails de chemin de fer, et vice versa bien entendu, ce sera possible dès que les CFF auront achevé la construction d’une 4e voie ferrée entre Renens et Lausanne. Dans cette optique, la Municipalité de Lausanne demande un crédit de 1,2 million de francs pour réaliser un bout de cette future liaison pour les piétons et les cyclistes, entre l’avenue de Provence et le pont Marc-Dufour. Les travaux sont programmés en fin d’année. Ils dureront environ quatre mois.

La zone en question, appelée tranchée du Languedoc, est actuellement constituée de talus, avec un mur de soutènement au nord. Au sud, le pied de talus vient mourir au niveau des voies de chemin de fer. Les CFF prévoient un élargissement conséquent à cet endroit, en créant notamment un mur de soutènement de près de 10 mètres de hauteur. Les travaux ont d’ailleurs commencé. «Ils offrent une opportunité de développer le réseau de mobilité douce dans ce secteur et de proposer une nouvelle liaison efficace et sans dénivellation en direction de la gare de Lausanne», estiment les autorités.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Le cheminement de mobilité douce projeté, d’une longueur totale de 275 mètres, présentera une déclivité maximale de 6%. Une clôture de 1,8 mètre de haut est prévue en aval du chemin. Elle servira aussi à la protection vis-à-vis des éléments sous tension électrique du domaine ferroviaire. Destiné à accueillir un trafic très léger, sa structure sera similaire à celle des trottoirs lausannois, avec un revêtement bitumineux pour permettre la circulation des cyclistes, ainsi que l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Sa largeur sera de 3 mètres afin de permettre le croisement entre un piéton et un vélo sans gêne, et le croisement de deux piétons et un vélo à vitesse réduite. La priorité sera donnée aux piétons par rapport aux vélos.

Il est encore prévu d’adapter l’intensité de l’éclairage de la tranchée du Languedoc aux différents temps de la nuit. Des détecteurs de présence seront installés de part et d’autre du cheminement et permettront une augmentation momentanée de l’intensité lumineuse au passage d’usagers durant les heures creuses. A chaque extrémité, la nouvelle liaison se connectera à un réseau existant de type modéré à l’est et à un trottoir à l’ouest.

Tronçon par tronçon

«L’itinéraire de mobilité douce sera construit par tronçon, le long des voies de chemin de fer, et permettra, à terme, de traverser la ville et de relier les quartiers de Malley/Provence et de Faverges/Chandieu à la gare de Lausanne de manière agréable, rapide, directe et hors du trafic motorisé», promet la Municipalité. A noter que la liaison entre le collège des Croix-Rouges et le futur Pôle muséal est en cours d’étude. Elle est sous la responsabilité du Canton . (24 heures)

Créé: 06.06.2016, 17h08

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

De nombreux enfants et adolescents assistaient au concert d'Ariana Grande, délibérément visé par l'attaque, selon la première ministre Theresa May. La plus jeune victime s'appelait Saffie Rose Roussos. Elle avait 8?ans.
(Image: Bénédicte) Plus...