Solar Impulse a atterri à Dübendorf

AéronautiqueEn provenance d’Abu Dhabi, l’avion solaire est arrivé en pièces détachées en début d’après-midi sur l’aérodrome de Dübendorf. Son avenir n’est pas scellé.

L'avion rentre en pièces détachées.

L'avion rentre en pièces détachées.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Solar Impulse II: le retour! Parti ce mardi matin à 7 heures (heure suisse) de l’aéroport d’Abu Dhabi le gros Boeing cargo transportant l’avion du tour du monde solaire s'est présenté en bout de piste de l’aérodrome militaire de Dübendorf à 14h03 précises. Bertrand Piccard et André Borschberg ont donné un conférence de presse devant une cinquantaine de journalistes et prés de 200 invités et amis au pied du Boeing. "Nous sommes heureux et tristes à fois de voir Solar Impulse de retour au pays a déclaré André Borschberg. En revenant ici, à Dübendorf où il a été construit, la boucle est bouclée". Pour Bertrand Piccard, la sensibilisation aux technologies propres se poursuit. "Certes, Solar Impulse s'est posé la dernière fois à Abu Dhabi, mais son message continue d'être diffusé dans le monde entier".

Dans l'immédiat Solar Impulse restera stocké en pièces détachées dans un hangar de Dübendorf. La suite? "Nous n'avons pas trouvé le musée assez grand pour l'accueillir" a expliqué André Borschberg. L'appareil a été conçu pour voler encore 1300 heures, mais chaque vol demande la mobilisation d'une importante équipe. Le premier prototype, Solar Impulse I, qui avait notamment traversé les Etats-Unis, est exposé depuis mars 2015 à la Cité des Sciences, à Paris. Son envergure de 63,40 m est déjà imposante. Solar impulse II est encore plus grand avec son aile de 72 mètres! Exposer l'appareil entier pose un défi à l'image du prestige de l'appareil: Solar Impulse II, détient de nombreux records après son tour du monde effectué uniquement à l’énergie solaire entre l’été 2015 et 2016. Il est le fruit de 15 ans de recherches et développement, et d’un investissement dépassant les 150 millions de francs. (24 heures)

Créé: 22.11.2016, 14h14

Articles en relation

Nuit de folie à Abu Dhabi

Solar Impulse Plus de 250 journalistes ont joué des coudes sur le tarmac où a atterri l'avion solaire, donnant lieu à des scènes surréalistes. Plus...

Solar Impulse, les moments-clés en images

Photos De 2005 à aujourd'hui, revivez les temps forts de l'aventure en quelques temps forts. Plus...

[Vidéo] Doris Leuthard sur le tarmac d'Abu Dhabi pour accueillir Solar Impulse

Interview La conseillère fédérale en charge du Département de l’environnement et des transports a assisté à l’atterrissage historique de l'avion solaire. Plus...

«Le tour du monde n'est qu'un début pour Solar Impulse»

Interview André Borschberg évoque la suite de l'aventure Solar Impulse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les vignerons valaisans vont payer un très lourd tribut au gel intense survenu la semaine dernière. Les abricotiers ont également énormément souffert. Du jamais-vu de mémoire d'agriculteur.
(Image: Bénédicte) Plus...