Cent tonnes de bois ont été extraites des Grangettes

EnvironnementPrès de 170 personnes ont pris part au nettoyage des roselières de la réserve naturelle, le 5 mars. Les bénévoles sont à nouveau attendus ce samedi.

Près de 170 bénévoles ont déjà retiré 100 tonnes de bois  de la roselière samedi. Mais il reste encore un effort à ce samedi.

Près de 170 bénévoles ont déjà retiré 100 tonnes de bois de la roselière samedi. Mais il reste encore un effort à ce samedi. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Compte tenu des conditions météorologiques maussades du week-end dernier, l’effort des bénévoles a été remarquable. Mais il y reste encore environ 70 tonnes de bois à extraire ce samedi», explique Olivier Epars, gérant de la réserve naturelle des Grangettes.

Malgré la pluie, près de 170 personnes, dont 130 scouts, ont participé au 47e nettoyage des roselières des Grangettes samedi. Une opération de protection de la nature unique en Suisse, qui a pris une envergure particulière en cette année bissextile. Car, tous les quatre ans, le lac est abaissé de manière plus importante. «Cela permet d’aller plus avant dans les roselières. Et par conséquent de pouvoir organiser deux journées de nettoyage au lieu d’une seule, comme à l’accoutumée», précise Olivier Epars.

2 tonnes de plastique retirés

Au total, lors de cette première journée de nettoyage de l’année, ce ne sont pas moins de 100 tonnes de bois et 2 tonnes de plastique qui ont été retirés des roselières situées derrière les enrochements de protection. Celles-ci sont maintenant prêtes à accueil­lir les premiers oiseaux migrateurs et les nicheurs, tels que grèbes huppés ou encore poules d’eau.

Ce travail de nettoyage porte ses fruits: les scientifiques ont mesuré que les roselières ont doublé de surface entre 2001 et 2013 pour atteindre maintenant 5,3 hectares. Néanmoins, cette surface est encore très éloignée des 17 hectares qui avaient été mesurés sur des photos de 1942. «C’est la canalisation du Rhône qui avait provoqué la disparition des roselières», rappelle Olivier Epars.

Le bois ramassé dans ces dernières est à disposition du public jusqu’à Pâques, sur le remblai situé devant la voirie de Villeneuve. Par la suite, il sera évacué vers l’usine d’incinération de la SATOM, à Monthey. (24 heures)

Créé: 08.03.2016, 17h13

Articles en relation

Cent tonnes de bois ont été extraites des roselières

Villeneuve (VD) Le nettoyage, samedi, de la réserve naturelle des Grangettes a été efficace. Une seconde journée est prévue, le week-end prochain. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 3

Faut-il opérer les gens qui naissent «intersexes»? Paru le 3 janvier 2017.
(Image: Bénédicte) Plus...