La droite absente d'au moins deux enveloppes de vote

Elections Un Vaudois n'a trouvé aucun bulletin PLR, UDC Vert'libéral et PS dans son matériel. Les partis concernés demandent des explications

Vidéo: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Au départ je me suis dit que l'Etat ne faisait vraiment pas d'économies de papier!» Stéphane * a très vite eu l'impression que quelque chose clochait lorsqu'il a ouvert son matériel de vote pour le second tour au Conseil d'Etat de dimanche.

«Et puis je voulais voter PLR et je n'ai pas trouvé la liste.» Pas non plus de bulletin Vert'Libéral ou UDC à disposition. En fait, le ticket de droite composé d'Isabelle Chevalley et de Jacques Nicolet n'apparaît nulle part.

Les quatre autres candidats au Conseil d'Etat sont bien présents dans l'enveloppe. Mais il y a tout de même un bug qui touche la gauche: la liste socialiste où Cesla Amarelle apparaît au-dessus de la verte Béatrice Métraux n'est pas non plus disponible.

Le jeune homme n'est pas le seul de son foyer dans ce cas: le matériel de son frère comporte exactement les mêmes anomalies. Alors que les enveloppes de leurs deux parents sont complètes.

«J'ai appelé le canton qui m'a expliqué que je pouvais aller chercher du nouveau matériel de vote à ma commune. Ou écrire moi-même les noms sur le bulletin sans dénomination.»

Corinne Martin, cheffe du service des communes et du logement (SCL) se veut rassurante. «Sur les 420 000 bulletins envoyés, il arrive toujours qu’il y ait de petits bugs. Nous n’avons connaissance que de ces deux cas. Si le problème était massif, nous le saurions.» La cheffe de service rappelle que chacun peut, lorsqu’il reçoit une enveloppe incomplète, se rendre dans sa commune. «Elles ont toujours du matériel à disposition.»

Les quatre partis concernés ont été informés. «Il est d'une part indispensable que des mesures adéquates soient prises à Cronay, puisque les deux cas proviennent de cette commune», dit Kevin Grangier, secrétaire général de l'UDC Vaud.

Il demande aussi qu'un processus de contrôle de l'étendue du problème soit activé. «Et nous ne pouvons qu'inciter les gens à ouvrir leur enveloppe et à vérifier qu'elle est complète.»

Pour l'heure, Kevin Grangier dit ne pas vouloir «rentrer dans de grandes considérations» au sujet d'un résultat, dimanche, potentiellement très serré. «Mais il est sûr que s'il y a 200 voix d'écart entre le second élu et le premier non élu, on pourra se poser des questions.» (24 heures)

Créé: 18.05.2017, 18h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le corps de Dali exhumé, paru le 21 juillet.
(Image: Bénédicte) Plus...