Les étrangers reçoivent les bulletins de vote plus tard que les Suisses

Elections communales 2016Pour des raisons logistiques, les Suisses ont reçu leur matériel de vote il y a deux semaines, mais les étrangers ont dû patienter jusqu’à maintenant.

Pour faciliter la mise sous pli par la centrale d’achats de l’Etat de Vaud, les enveloppes qui ne contenaient que des bulletins pour les élections ont été traitées en dernier.

Pour faciliter la mise sous pli par la centrale d’achats de l’Etat de Vaud, les enveloppes qui ne contenaient que des bulletins pour les élections ont été traitées en dernier. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A deux semaines des votations du 28 février, certains électeurs vaudois ont reçu leurs bulletins depuis trois semaines, d’autres le découvrent ces jours-ci dans leur boîte aux lettres. Dans la première catégorie se trouvent les citoyens suisses, dans la seconde les étrangers qui ont le droit de vote au niveau communal.

Pourquoi cette différence? «Cela a permis d’étaler la mise sous pli des bulletins de vote, tout en respectant scrupuleusement les délais légaux», indique Vincent Duvoisin, de la Division des droits politiques de l’Etat de Vaud. Tout cela vient du fait que deux scrutins ont lieu le 28 février: une votation fédérale et une élection communale. Les citoyens suisses participent aux deux scrutins, les électeurs étrangers qui ont le droit de vote au niveau local seulement au deuxième.

La loi impose des délais différents pour que les électeurs reçoivent leurs bulletins: quatre semaines avant le scrutin pour les votations, douze jours pour les élections. Pour faciliter la mise sous pli par la centrale d’achats de l’Etat de Vaud (CADEV), qui a dû traiter 80 tonnes de papier, les enveloppes qui ne contenaient que des bulletins pour les élections ont été traitées en dernier.

Les socialistes inquiets

Cette situation inquiète le Parti socialiste, qui craint que cet envoi différencié ne démobilise les électeurs étrangers. Il déposera des interpellations au Conseil communal de Lausanne et au Grand Conseil. «Beaucoup d’étrangers qui ont le droit de vote l’ignorent. S’ils reçoivent leurs bulletins tardivement, cela ne va pas améliorer leur taux de participation», estime Benoît Gaillard, conseiller communal à Lausanne et président du PS local. Lors des élections de 2011, le taux de participation avait été de 43% pour les Vaudois avec passeport suisse et de 23% pour les étrangers.

A la tête du Bureau cantonal pour l’intégration des étrangers, Amina Benkais-Benbrahim reste sereine. «Nous avons sensibilisé tous les migrants qui ont le droit de vote dès le mois de décembre, en leur adressant un dépliant explicatif par la poste, souligne-t-elle. C’est davantage le travail en amont que la date d’envoi du matériel électoral qui sensibilise les électeurs.» (24 heures)

Créé: 12.02.2016, 18h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...