Gland mutualise son site internet avec Prilly

InternetGland met son modèle de plate-forme à disposition de Prilly. Les deux communes pourront ainsi partager leurs frais de développement.

Mandaté par Prilly, l’ancien conseiller d’Etat François Marthaler, aujourd’hui à la tête d’une entreprise informatique, a eu l’idée d’approcher la Commune de Gland pour la convaincre de partager son modèle de plate-forme Internet.

Mandaté par Prilly, l’ancien conseiller d’Etat François Marthaler, aujourd’hui à la tête d’une entreprise informatique, a eu l’idée d’approcher la Commune de Gland pour la convaincre de partager son modèle de plate-forme Internet. Image: FLORIAN CELLA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Prilly et Gland se sont mises d’accord pour partager leur modèle de site Internet. Cette standardisation leur permettra de mettre en commun le développement de leurs prestations en ligne et d’en partager les coûts.

Concrètement, Gland offre son modèle de site Internet à Prilly. Grâce à cela, la Commune de l’Ouest lausannois économisera les frais de développement d’un nouveau site, qui, pour Gland s’élevaient à 200 000 francs. En mutualisant leurs efforts, chaque Commune profitera du travail de l’autre.

«Une aubaine»
Pour Gérald Cretegny, syndic de Gland, c’est une aubaine: «Nous pourrons profiter gratuitement des éléments que Prilly apportera pour continuer à développer notre propre site Internet.»

Sous l’impulsion d’une motion du Conseil communal, la Municipalité prillérane s’est engagée à revoir complètement le site de la commune. «Chaque fois que l’occasion se présente, nous cherchons des synergies entre les collectivités publiques, explique le syndic, Alain Gillièron. Nous cherchons toujours la solution optimale financièrement et pragmatiquement. En réduisant les coûts, nous permettrons aux citoyens de s’y retrouver.» Toujours en consultation, ce projet de mutualisation devrait voir le jour en fin d’année.

Une «révolution» pour les communes
Mandaté par Prilly, l’ancien conseiller d’Etat François Marthaler, aujourd’hui à la tête d’une entreprise informatique, a eu l’idée d’approcher la Commune de Gland pour la convaincre de partager son modèle de plate-forme Internet. A ses yeux, la mutualisation des sites Internet représente «une révolution» pour les communes. «J’espère que d’ici à l’année prochaine une dizaine d’entre elles auront pris part au projet, ce qui permettra de diviser les coûts par dix.» (24 heures)

Créé: 12.02.2015, 12h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Roger Moore nous a fait faux bond», paru le 27 mai 2017.
(Image: Valott) Plus...