L’archéologie se décline désormais en films 3D

Pour sa 10ème édition, le Festival International du Film d’Archéologie de Nyon mise sur les nouvelles technologies.

Le buste de Marc Aurèle

Le buste de Marc Aurèle Image: ARC

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Quand la réalité virtuelle rencontre l’histoire. La 3D est à l’affiche de la 10ème édition du Festival International du Film d’Archéologie de Nyon (FIFAN), lancé il y a presque 20 ans par le Musée romain.

Régulièrement utilisée au cinéma, la technique vient maintenant se frotter au film d’archéologie. Ainsi, le film «Aventicum D-couverte» sur la cité gallo-romaine d’Avenches, sera projeté en trois-dimensions lors de la soirée d’ouverture. «Ça amène une valeur ajoutée, explique Christophe Goumand, directeur du festival. On peut admirer les détails des objets qui tournent devant nos yeux, comme le buste en or de Marc Aurèle.» Pour l’archéologue et cinéaste, c’est une manière de plonger le public dans les vestiges du passé et d’observer dans toute leur splendeur les objets qui témoignent des ancêtres.

Le programme prévoit une trentaine de films projetés gratuitement du 21 au 25 mars à l’Usine à Gaz. Les cinq jours de projections couvrent l’histoire de tous les continents. Les meilleures productions sont récompensées durant la soirée de clôture, avec un prix attribué par le public. Toujours biennal, le Festival veut d’ailleurs être une rencontre entre le public et les archéologues. «Les gens peuvent poser des questions et discuter directement avec les professionnels des dernières découvertes archéologiques», souligne Christophe Goumand. Comme durant la soirée de jeudi sur l’archéologie précolombienne. «Les spectateurs pourront échanger avec l’équipe de chercheurs, rentrée de Bolivie il y a une dizaine de jours. Ils ont fait des recherches sous-marines dans le lac Titicaca.»

Programme complet: www.fifan.ch (24 heures)

Créé: 20.03.2017, 11h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 3

Faut-il opérer les gens qui naissent «intersexes»? Paru le 3 janvier 2017.
(Image: Bénédicte) Plus...