Un endroit tranquille avec ses petites histoires

ReverolleLe village de Reverolle vit paisiblement avec son café, son club de pétanque et ses poulets connus loin à la ronde.

Paisible et bucolique, Reverolle est un village viticole qui a gardé son charme d’antan.

Paisible et bucolique, Reverolle est un village viticole qui a gardé son charme d’antan. Image: Christian Brun

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Niché au beau milieu des vignes et des champs, Reverolle a gardé le charme des villages d’antan avec ses vieilles maisons et ses rues à taille humaine. La bourgade d’environ 350 âmes, située à seulement huit kilomètres de Morges – dans les hauteurs du district – offre au visiteur des senteurs bucoliques et une rare sensation de tranquillité. Et que dire du panorama imprenable sur la région? Depuis le centre du village, on devine l’imposant château de Vufflens en contrebas avec, pour arrière-plan, le lac et les Alpes, majestueuses.

Cette vision fort agréable est cependant un peu gâchée par de grands pylônes électriques qui se dressent sur les champs à seulement quelques mètres du village. «Ce sont nos tours Eiffel», lance, enjouée, Magali Cretegny, qui vit depuis 56 ans à Reverolle et affirme avoir «accepté» ces structures métalliques avec le temps. La retraitée connaît les lieux comme personne. «Je suis très liée à cet endroit, c’est sûr», glisse la fière représentante des Rebedolis, le nom, aussi amusant que charmant, donné aux habitants du village.

«Une belle aventure»

Au fil des années, celle qui travaillait dans les vignes avoisinantes a constaté l’inévitable évolution du lieu. «Il y a eu pendant longtemps la vie d’un vrai village de campagne avec une communauté active. Mais ça s’est bien perdu maintenant», regrette celle dont la maison est située juste à côté de la place principale. «Peut-être que les nouveaux habitants ne s’investissent pas autant que nous par le passé. Mais il y a bien des choses qui perdurent, comme l’Amicale de pétanque par exemple.»

Il suffit de se diriger vers la cabane des «Pète-en-cœur», établie à quelques pas de là, pour croiser la route de Daniel Matthey. Véritable figure du village, l’homme fait partie des créateurs du fameux club de boulistes locaux. «Tout a commencé en 1982», se souvient-il. La construction de la cabane n’a commencé que trois ans plus tard et, aujourd’hui, l’Amicale dispose de nombreux terrains, aussi bien dedans que dehors. «C’est une belle aventure et ça permet de créer des liens entre les habitants», assure le père d’Aurel Matthey, l’actuel syndic. «Ma famille habite dans ce village depuis plusieurs générations», indique le retraité.

Issu d’une vraie famille de Rebedolis, Daniel Matthey est l’incontournable figure du village et de l’Amicale de pétanque (image: Guillaume Martinez).

A l’instar de Magali Cretegny, celui-ci a vécu de l’intérieur les changements de mentalité. «Reverolle est un endroit tranquille, avec ses petites histoires. C’est vrai qu’il y a un peu un côté village dortoir à présent et je trouve ça dommage», relève l’homme qui a tenu pendant de nombreuses années le Café du Jura, lieu de vie incontournable du village qui a désormais fermé ses portes.

Qu’à cela ne tienne: les papilles des Rebedolis, et des visiteurs, continuent à être satisfaites grâce au travail de Jean-Luc Decollogny. Celui-ci élève des volailles dans le parc avicole du Promeneur, qui a aussi donné son nom au café qui fait office de lieu de rendez-vous des habitants, exploité par Sylvia Decollogny. Son poulet, connu pour ses saveurs exquises, est devenu l’emblème du village. «Ça fonctionne vraiment très bien», se réjouit l’agriculteur, qui a repris l’activité de ses parents.

Depuis un an, cet ancien commandant des pompiers fait même partie de la Municipalité. «Ça me tenait à cœur de participer à la vie du village», confie-t-il, estimant que de nombreuses activités sont proposées aux habitants. «C’est un petit village auquel on tient. Ici nous avons le calme de la campagne avec un accès rapide aux grandes villes, c’est idéal.» (24 heures)

Créé: 18.06.2017, 10h08

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Angela Merkel lève son opposition au mariage gay, paru le 28 juin
(Image: Bénédicte?) Plus...