Le Conseil d’Etat vaudois ne veut pas d’anges gardiens

Sécurité

Le gouvernement juge l’activité des «Guardian Angels» «manifestement anticonstitutionnelle». Plus...

La fièvre monte contre le bétonnage d'Epalinges

Aménagement du territoire

La Municipalité s'est confrontée aux habitants fâchés contre les nombreux projets de quartiers. La partie n’est pas gagnée. Plus...

A 19 ans, une jeune Vaudoise boucle sa trilogie de fantasy

Roman

Avec «Les Royaumes de Narthamarda», Mélissa Pollien met un point final à une aventure commencée à l’âge de 10 ans. Plus...

Villars-le-Terroir pose les jalons de son futur collège

Gros-de-Vaud

Le Conseil communal a lancé lundi un projet qui réunira 260 élèves du Gros-de-Vaud sur un nouveau site. Plus...

Lausanne rajeunit les abords de Beaulieu

Urbanisme

La capitale vaudoise lance le réaménagement des deux promenades au nord du site et du front Jomini, au pied de feu Taoua. Plus...

Quentin «Tonton» Martinez joue aux jeux vidéo debout

Portrait

Depuis trois mois, le joueur domicilié à Cheseaux-sur-Lausanne attire en moyenne 400 fidèles sur sa chaîne Twitch, qui le regardent religieusement évoluer sur «World of Warcraft». Plus...

Publicité

On ne torréfiera pas de café à la Riponne

Lausanne

Le concept de bar-restaurant La Brûlerie ne verra pas le jour dans les locaux de l’ancien restaurant Mövenpick. La Ville cherche un plan B. Plus...

Le plastique souple est banni des déchetteries de Lausanne

Environnement

Les emballages, sachets, barquettes, etc. ont désormais leur place dans les sacs taxés, comme c’est le cas dans le reste du canton. Plus...

L’Ecole Païdos cultive les racines des petits Latinos vaudois

Lausanne

Le mercredi, la structure dispense des cours de langue et de culture. Un bout d’Amérique latine structuré et ludique. Plus...

Une surélévation de bâtiment à la Riponne fera figure de prototype

Architecture

L'ouvrage sis à la rue de l'Université 5, propriété de l'Etat de Vaud, comportera un étage supplémentaire en bois. Plus...

Lausanne déclare la guerre aux pipis dans la rue

Littering

Des employés communaux seront assermentés pour pouvoir sévir. Un crachat coûte 100 fr., un pipi 200 fr. et introduire un animal dans un cimetière 70 fr. L'affichage sauvage a été sauvé et ne pourra pas être amendé. Plus...

Il y a quand même des commerçants heureux

Lausanne

Les Prix du Commerce 2017 mettent un peu de baume sur le coeur des acteurs d’un secteur économique dans la tourmente. Plus...

Branle-bas de combat pour Xi Jinping

Gare de Lutry

Le président chinois pourrait débarquer en train, non pas à Lausanne mais dans sa périphérie. Plus...