La Une | Jeudi 24 juillet 2014 | Dernière mise à jour 20:51
Lausanne

Des anges gardiens au format de puces naissent à l'EPFL

Mis à jour le 29.10.2012

L'organisation One Mind for Research et le projet FET Flasgship Guardian Angels, basé à l'EPFL, s'associent pour lutter contre les maladies cérébrales.

La nouvelle race de puces électroniques issue du projet Guardian Angels, basé à l'EPFL, permettrait de monitorer les fonctions vitales du corps.

La nouvelle race de puces électroniques issue du projet Guardian Angels, basé à l'EPFL, permettrait de monitorer les fonctions vitales du corps.
Image: ga-project.eu

Leur collaboration porte sur le développement de petits appareils truffés de nanotechnologies qui enregistrent et transmettent les signaux biologiques.

Donner un nouvel élan à la recherche et au traitement des grandes maladies neurologiques: tel est le but de l'alliance annoncée récemment entre l'organisation One Mind for research, dédiée à la lutte contre les maladies cérébrales et mentales, et le programme Guardian Angels For Smarter Life (GA), basé à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Grâce à cette coopération, des projets seront lancés en Amérique du Nord. Ils testeront l'utilisation de capteurs biologiques «zero power» développés au sein du programme GA pour suivre, analyser et traiter des maladies cérébrales, annonce lundi l'EPFL.

Cette collaboration stratégique servira également de plateforme de démonstration au projet Guardian Angels pour sa candidature au programme FET Flagships de l'Union européenne. Deux des six projets sélectionnés pourraient obtenir une subvention pouvant atteindre un milliard d'euros.

Large usage
Le concept des capteurs «zero power» réside dans l'utilisation d'une électronique à basse consommation de micro et nanosystèmes produisant leur propre électricité. L'appareil pourra utiliser l'environnement - le soleil ou le mouvement du porteur - pour se recharger.

Cette technologie offre un large éventail d'usages possibles. Ils vont du suivi de la santé à la surveillance des conditions environnementales, en passant par la perception de l'état émotionnel des personnes.

De son côté, One Mind assurera l'expertise médicale. L'organisation veillera à ce que ces appareils soient adaptés à la réalité du terrain, organisera des essais pratiques, fournira suivi et conseils.

Haut potentiel
Autonomes, ne dépassant pas la largeur d'un pansement, les capteurs enregistreront les signaux biologiques et environnementaux de manière non-invasive. Ils seront transmis automatiquement.

En collectant des informations en continu, le système offre une intéressante source de données. Il pourrait amener au développement de technologies mobiles, de systèmes d'aide à la décision dans le domaine médical, de nouvelles manières de modéliser les maladies et d'autres avancées en matière de soins. (ATS/24 heures)

Créé: 29.10.2012, 22h06

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment