La Une | Mercredi 20 août 2014 | Dernière mise à jour 16:25
Lausanne

Une poignée d'indignés proteste à la Palud

Par Jérôme Ducret. Mis à jour le 25.01.2013 16 Commentaires

L'appel lancé par le biais de Facebook a attiré une dizaine de Lausannois à la Palud. Ils voulaient protester contre le nouveau système de taxes d'élimination des déchets.

1/3 Une dizaine de personnes a répondu à l'appel lancé sur Facebook par le groupe «Stop à la taxation au sac». L'invitation proposait aux citoyens de se réunir sur la Place de la Palud pour une flashmob.
Florian Cella

   

Articles en relation

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

L'appel émanait du groupe Facebook intitulé Stop à la taxation au sac. Il invitait les Vaudois à venir déposer tous en même temps, à 17h précises, un sac non taxé devant la porte de l'hôtel de ville de leur commune. Une sorte de flashmob du sac poubelle. A Lausanne, une poignée de personnes a répondu présents, sur la place de la Palud.

Maryrose Monnier, l'une de participantes à ce mouvement de protestation contre le nouveau système de taxation de l'élimination des déchets, a expliqué: «Ce système n'est pas social, il pénalise les gens à petit revenu...» Devant elle, une dizaine de sacs «ancienne génération» gisaient, remplis de plastique ou de sacs de commissions. Quelques passants se sont arrêtés pour discuter avec les protestataires.

Quelques mètres plus loin, des collaborateurs du service communal d'assainissement avaient installé une déchetterie provisoire, en la qualifiant de Dech'Mob. Plusieurs quidams, dont des commerçants de la Palud, en ont profité pour se délester de leur différents déchets.

«Nous avons proposé aux personnes venues déposer leur sac de les aider à trier, mais ils n'ont pas voulu le faire», déclare Christophe Leroy, responsable de cette dernière opération. Il précise qu'il respecte pleinement le droit des citoyens à manifester leur mécontentement. (24 heures)

Créé: 25.01.2013, 18h45

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

16 Commentaires

Darius Madeleine

25.01.2013, 18:52 Heures
Signaler un abus 105 Recommandation 43

Ah ah ah, seulement une dizaine?Les râleurs me font bien marrer, dès qu'il faut se montrer en public vous avez peur, mais ils sont doués pour laisser leurs sacs noirs en douce.Et bien que cela vous serve de leçon, et respectez les règles Répondre


S. Antonia Ceratti

25.01.2013, 19:39 Heures
Signaler un abus 38 Recommandation 22

Bien dit DM! Courageux mais pas téméraires... néanmoins pitoyable les décisions de la ville de Lausanne qui disait "Désormais nous ne prenons plus les sacs noirs ou les déchets en vrac" le 8 janvier et le 25 janvier se contredit en disant que "lla Ville annonce qu'elle procédera à un ramassage extraordinaire ce soir de 21h à minuit" autant d'incohérence dans ce dossier comme dans tant d'autres... Répondre