Le Collège de Montriond a soufflé ses 100 bougies

FestivitésL’établissement scolaire lausannois a fêté en grande pompe son anniversaire.

L’illumination de 19 mèches suspendues aux fenêtres du collège était l’un des clous de la soirée d’anniversaire.

L’illumination de 19 mèches suspendues aux fenêtres du collège était l’un des clous de la soirée d’anniversaire. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Collège de Montriond souffle ses 100 bougies cette année. Une date anniversaire que l’établissement scolaire lausannois a tenu à célébrer «en mettant le feu». Pour cela, il a fait notamment appel au guet de la cathédrale, Renato Häusler. Hier soir, ce dernier a illuminé l’école à l’aide de centaines de petites lanternes et, surtout, de 19 mèches géantes suspendues à la façade du bâtiment. Postés aux fenêtres de l’école, les 250 écoliers de Montriond ont aussi poussé la chansonnette devant une foule dense d’invités et de parents réunis dans la cour. Le titre de leur spectacle: D’une école en noir et blanc à une école de toutes les couleurs. La fête s’est terminée par la dégustation d’un gigantesque gâteau préparé par les élèves.

La soirée couronnait trois jours de portes ouvertes riches en animations – expositions, projections ou encore promenades autour du collège. Pour l’établissement, qui a accueilli ses premières têtes blondes en mars 1915, ce centenaire était l’occasion de jeter un coup d’œil dans le rétroviseur. Un exercice auquel se sont prêtés avec enthousiasme de nombreux «anciens». Le blog mis à leur disposition par l’école pour déposer leurs souvenirs d’enfance s’est ainsi rempli de photos de classe ou de spectacles, de livrets scolaires et de témoignages. Un passage douloureux chez la dentiste scolaire, une bagarre à la sortie des cours, la «monstre punition à écrire 100 fois» qui a suivi ou la prof de gym qui préférait donner des cours de valse et de tango sont quelques-uns des souvenirs partagés, à découvrir sur www.100ans-montriond.ch.

Quant aux élèves actuels, ils se sont aussi penchés sur le passé en étant amenés à réfléchir à la question: «Etait-ce mieux avant?» «L’interrogation a suscité des débats, relate Floriane Niklès, enseignante à Montriond. Elle a abouti à des avis nuancés.» Un exemple autour du jeu: si les écoliers ont aimé redécouvrir les anciens charrets, marelles et échasses, ils ont eu de la peine à imaginer un monde sans écrans et jeux informatiques.

La célébration du centenaire n’est pas encore totalement terminée: un bal public sera organisé le 27 juin. (24 heures)

Créé: 30.04.2015, 22h14

Articles en relation

A 100 ans, Montriond fait un retour sur image

Commémoration Le collège lausannois fêtera son centenaire à la fin du mois d’avril. Un blog recueille d’ici là les photos, témoignages et souvenirs de ceux qui ont passé par là Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...