Les étudiants s’essaient aux subtilités du vin

UNIL-EPFLUne jeune association initie les élèves à l’oenologie. Et fait déjà ses preuves en concours.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: Odile Meylan - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’Université de Lausanne cultive aussi les palais. Depuis mars 2014, les étudiants peuvent ainsi s’initier à l’œnologie au sein de la Wine Society, association créée par trois universitaires de HEC.

«C’est un domaine qui n’est pas toujours destiné aux néophytes et qui peut se révéler cher, le but est donc d’en faciliter l’accès, explique son vice-président, Antoine Kopp. La communication se fait essentiellement sur le campus, mais nous organisons des événements ouverts à tous, aussi bien aux étudiants qu’aux professeurs, aux chefs d’entreprise ou aux alumni, par exemple.»

Dégustations, visites de vignobles ou interventions de spécialistes

Si la base de l’activité consiste en l’organisation de dégustations, l’association met aussi en place des visites de vignobles ou des interventions de spécialistes. «Et puis nous participons à des concours de dégustation, ajoute Antoine Kopp. Cette année, nous avons pris part, pour la deuxième fois, à la Left Bank Bordeaux Cup, qui a réuni des universités prestigieuses du monde entier.» L’équipe de HEC s’est classée quatrième, alors que celle de l’EPFL l’a emporté. Une victoire qui lui a donné accès à la grande finale de Bordeaux, où elle s’est classée troisième.

A terme, le comité aimerait diversifier les activités, voire faire grandir la Wine Society, dans des proportions raisonnables. «Il peut s’agir de vrais connaisseurs ou de novices ayant de l’intérêt pour l’œnologie, affirme le vice-président. De toute façon, il n’y a pas de science exacte. C’est presque un exercice intellectuel, une expérience sensorielle qui demande de la patience et un apprentissage continu.» (24 heures)

Créé: 14.07.2016, 18h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Swiss veut la retraite des pilotes à 62?ans
(Image: Bénédicte) Plus...