Le plus gros loto romand aux petits soins des Manuel

LausanneLe Loto des Dragons a lieu ce jeudi soir à Beaulieu. Il mobilise la fameuse famille de traiteurs depuis près de 70 ans

La préparation des paniers du loto des dragons chez le traiteur Manuel, avec Christine Manuel-Etienne et Alexandre Manuel.

La préparation des paniers du loto des dragons chez le traiteur Manuel, avec Christine Manuel-Etienne et Alexandre Manuel. Image: PHILIPPE MAEDER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dans leurs rêves les plus fous, les amateurs de loto aimeraient sans doute se réveiller ces jours-ci dans cet entrepôt de la banlieue lausannoise. Et encore. Ils se pinceraient.

Là, sagement alignés les uns à côté des autres, 300 paniers confectionnés depuis plusieurs jours par le traiteur Manuel attendent le coup d’envoi du plus gros loto de Romandie. Ce sera chose faite demain jeudi, à 19?h?30 au Palais de Beaulieu à Lausanne, à l’enseigne du Loto des Dragons organisé par les Manuel depuis des générations.

«Mon père s’en est occupé pendant trente ans. Et moi, j’ai logiquement repris le flambeau depuis quarante ans, histoire de maintenir la tradition», confie Daniel Manuel. Cela fait près de 60?ans que le Loto des Dragons existe. Il tire son nom de la Société de cavalerie romande (section lausannoise), dont les membres étaient appelés dragons, guides et mitrailleurs au début du siècle passé. On appelait dragons les cavaliers qui officiaient pour l’armée suisse.

Aujourd’hui, l’organisation équestre regroupe principalement des civils et s’appelle D.G.M. et cavaliers. Les bénéfices de la soirée serviront à organiser des cours d’équitation et à soutenir l’Institut équestre national d’Avenches ou le Manège du Chalet-à-Gobet. A noter que la TSR sera présente dans le cadre d’un reportage pour Temps Présent sur les lotos en Suisse romande. (24 heures)

(Créé: 18.01.2012, 16h51)

Dossiers

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 3

Faut-il opérer les gens qui naissent «intersexes»? Paru le 3 janvier 2017.
(Image: Bénédicte) Plus...