Il hurle «Allahu Akbar» dans le M2 et c’est la panique

LausanneUn homme vociférant en arabe dans le métro lausannois ce vendredi a effrayé les usagers. Il a été interpellé.

Image: FRANCESCA PALAZZI - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il était 13h30 vendredi à la station Bessières du M2 à Lausanne. Les portes d’une rame s’ouvrent. Des personnes en sortent paniquées en courant. «J’étais parmi eux, témoigne une passagère. Un homme s’est mis à hurler Allahu Akbar dans le métro. Fort. Plusieurs fois. On est sorti de là en courant. Beaucoup se sont engouffrés dans l’ascenseur. On se demandait si on n’allait pas entendre une explosion derrière nous.» La rame est repartie avec l’inconnu vociférant toujours à l’intérieur en direction du CHUV.

Les TL confirment l’incident. «Les images de surveillance stockées sont à disposition de la police de Lausanne qui a ouvert une enquête», commente la porte-parole Federica Vono. Les forces de l’ordre ont en effet reçu plusieurs coups de fil leur signalant les faits. L’homme a finalement été interpellé à la Sallaz. Il s’agit d’un ressortissant du Sahara occidental au bénéfice d’un permis B. «Ses motivations sont peu claires. Il n’était en tout cas pas en mesure de représenter un danger pour la population», explique Raphaël Pomey, porte-parole. Les investigations se poursuivent. (24 heures)

Créé: 16.06.2017, 17h38

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les Suisses dindons de la farce du roaming, paru le 24 juin
(Image: Valott) Plus...