La Une | Lundi 21 avril 2014 | Dernière mise à jour 11:14
Lausanne

Le jeu de balles géant qui forme un béton antisismique

Par Georges-Marie Bécherraz. Mis à jour le 24.03.2013 3 Commentaires

A côté de la tour Edipresse, la construction de Business Office utilise les technologies les plus poussées.

1/10 A Lausanne, le chantier du futur centre Edipresse fait l'objet d'une pose massive de sphères antisismiques.
Gérald Bosshard

   

Bon pour la planète

Le concept de la «dalle Cobiax», du nom de l’entreprise suisse qui la préconise, fait de plus en plus d’adeptes dans le monde. Dans le canton, il a notamment été mis en œuvre dans la construction du siège de l’UEFA à Nyon. La réduction du poids de dalles de béton séduit en effet les constructeurs par l’optimisation des volumes qu’elle permet. De plus grandes portées deviennent possibles, avec une réduction du nombre de colonnes allant jusqu’à 40%.

Pour un coût de construction identique, l’allégement ne se mesure pas seulement en poids. Il diminue aussi l’empreinte sur l’environnement. Cobiax a calculé que la réduction de la consommation de béton ainsi réalisable permettrait, au niveau suisse, d’éviter la production de 60'000 tonnes de CO2 par an si l’on tient compte autant de la fabrication de ce matériau que de son transport. Pour le futur bâtiment de l’avenue de la Gare, c’est quelque 1500 m3 de béton qui sont économisés. À raison de 5 m3 par camion, cela fait 600 trajets de moins. Ce qui est particulièrement appréciable pour un chantier situé en pleine ville.

Les curieux qui guignent à travers les lucarnes de la palissade du chantier de l’avenue de la Gare 39 à Lausanne s’interrogent en découvrant les centaines de ballons noirs accumulés sur les fondations du centre administratif en construction. À quoi peuvent servir ces grosses billes, hyperlégères à voir la facilité avec laquelle elles sont manipulées?

Ces balles en matériau recyclé relèvent de la mise en œuvre d’une technologie encore méconnue en matière de génie civil. Un oiseau peut voler parce que ses os sont creux, à la fois légers et solides. Appliquée par analogie au génie civil, cette caractéristique permet des réalisations étonnantes.

Roberto Peruzzi, chef du projet et directeur du bureau d’ingénieurs Kurmann Cretton SA, explique: «Ces balles d’air seront noyées au milieu d’une dalle épaisse de 80 centimètres qui chapeaute les trois niveaux de parking. Elles permettront d’évider une grande partie de la masse de béton là où il est le moins utile, sans en compromettre la rigidité.» Comme pour les os de l’oiseau.

Résistance aux séismes
Par ailleurs expert fédéral en génie parasismique, Roberto Peruzzi ajoute qu’une telle épaisseur de dalle s’est avérée nécessaire en raison de la configuration de futur bâtiment, constitué de deux ailes. «Les noyaux d’ascenseur et d’escalier garantissent la verticalité et assurent la résistance aux forces horizontales, vent ou séisme. Côté avenue de la Gare, ces structures descendent jusqu’aux fondations, alors qu’elles s’arrêtent sur cette dalle côté Rasude.» L’utilisation des sphères creuses permet une diminution de poids de l’ordre de 35%. En cas de séisme, cela réduit d’autant la masse accélérée, donc les dégâts possibles.

Concrètement, la réalisation de cette dalle truffée de ballons se fait en deux étapes. Couler en une seule fois le béton sur les billes les ferait flotter en application de la poussée d’Archimède.

Ce procédé d’allégement a aussi été mis à contribution pour les dalles inférieures. Moins épaisses, elles comportent des ballons aplatis, en forme de pierres de curling. (24 heures)

Créé: 24.03.2013, 16h58

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

Sabrina Barbey Carrera

25.03.2013, 10:00 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 3

Effectivement, ayant une vue sur le chantier depuis mon bureau, j'ai cru un instant que les ouvriers jouaient à la pétanque ^^. Répondre


Luis Tobler

25.03.2013, 10:51 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 6

Pour un médicament on demande des études cliniques et la présentation d'un dossier d'enregistrement. Je me demande si c'est pareil dans le génie civil ? Dans les deux cas, le plus souvent, il s'agit d'innovations issues du secteur privé. Confiance d'un côté, ici, et méfiance (souvent justifiée a posteriori) pour l'autre. Répondre



Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 824 124, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Service clients CP 585 - 1001 Lausanne

Sondage

Vous offrez-vous des croisières sur les bateaux Belle Époque du Léman?




Sondage

Où achetez-vous votre pain?




Sondage

Si la vignette à 100 francs permet d'améliorer le réseau routier vaudois, l'accepterez-vous?




Sondage

Les pays occidentaux devraient-ils intervenir militairement en Syrie?