Les logements domotisés arrivent à Froideville

HabitatLa Fondation Prisma dévoile son futur complexe intergénérationnel avec appartements conformes aux besoins des seniors.

30% des logements seront destinés aux seniors.

30% des logements seront destinés aux seniors. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le terrain jouxtant la poste de Froideville sera bientôt réaménagé. La Commune l’a octroyé en droit de superficie à la Fondation Prisma. Cette dernière compte y construire un ensemble de trois bâtiments comprenant 37 appartements, un cabinet médical et une ludothèque.

Afin d’assurer une mixité intergénérationnelle, un maximum de 30% des logements seront destinés aux seniors. Le reste à des familles ou à des étudiants. «Notre objectif premier est de participer à l’élargissement du parc immobilier destiné aux personnes âgées sans pour autant créer des ghettos de seniors, explique Eric Valette, concepteur du projet. Et pour éviter tout sentiment de stigmatisation, les appartements ne seront pas médicalisés. Seulement adaptés à des personnes montrant les premiers signes de la vieillesse.» Sans barrières architecturales, les futurs logements seront notamment dotés de douches à l’italienne et de toilettes rehaussées.

«Des tablettes électroniques seront également installées dans chaque appartement, offrant toute une gamme de prestations», ajoute Michel Rossellat, de GeFIswiss, en charge de la construction des bâtiments. Par exemple: l’activation des lumières, l’affichage des horaires de bus, mais également le lancement d’une alerte en cas de comportement inhabituel. «Si le locataire ne se lève pas de la journée – facilement identifiable grâce à des capteurs placés sous le lit –, un avertissement sera envoyé et le concierge viendra sonner», précise Michel Rossellat.

Nouvelle technologie

Les seniors ne seront-ils pas dépassés par une telle technologie? Et n’est-ce pas un peu trop intrusif? «Ni l’un ni l’autre, assure Michel Rossellat. A 60-70 ans, tout le monde a un smartphone et est déjà habitué au tactile. Quant aux services d’alerte, c’est le locataire qui décide ou non de les activer.»

Niveau loyers, la fondation veut s’aligner au marché actuel. «Nous souhaitons offrir des logements abordables. Mais soyons clairs. Nous ne faisons pas dans l’angélisme, soutient William Wuthrich, directeur de Prisma. Sans rendements suffisants, nous n’aurions pas soutenu ce projet.»

Du côté de la Commune, Michel Pittet, syndic, se dit content. «Si, pour le moment, il n’y a pas un manque de logements pour seniors, de nombreux propriétaires arrivent à un âge avancé. Et ils vont très certainement vouloir déménager dans un appartement plus petit.» (24 heures)

Créé: 24.11.2015, 12h59

Articles en relation

Des logements protégés créés à deux pas du lac, à Morges

Urbanisme Deux nouveaux immeubles offriront vingt-six locatifs à loyers modérés. La moitié sera des appartements protégés. Plus...

14 logements protégés sortent de terre à Saint-Aubin

Broye Un locatif pour personnes âgées voit le jour dans la Broye fribourgeoise. Il est le fruit de la collaboration entre quatre communes broyardes. Plus...

L’habitat adapté du futur sort de terre à Bellevue

Yverdon-les-Bains Un gros projet alliant entre autres 36 appartements protégés et un EMS prend forme sur la colline qui surplombe la ville. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le corps de Dali exhumé, paru le 21 juillet.
(Image: Bénédicte) Plus...