La santé au travail, aussi pour les petites PME

LausanneL’Institut et Haute école La Source accueille un programme de formation ciblant même les micro-entreprises.

Image: Laurent Guiraud - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Absentéisme, stress, troubles musculo-squelettiques sont le lot d’un nombre croissant d’employés. Mais ceux qui travaillent dans de petites entreprises pourraient être d’autant plus exposés, faute de moyens de prévention adéquats. L’Institut et Haute Ecole de la Santé La Source, à Lausanne, accueille désormais dans ses murs le projet VitaLab, qui propose des formations aux patrons et cadres de PME en matière de santé au travail.

Initié par le Service de la promotion économique et du commerce du canton de Vaud, le programme est actif dans la capitale vaudoise depuis quatre ans déjà, hébergé jusque-là par les Ligues de la Santé. «Il aurait dû s’arrêter à la fin de l’année dernière, mais nous constatons qu’il y a un véritable besoin, même si toute la difficulté est d’atteindre ces petites entreprises, confie Bérénice Mathez Amiguet, cheffe de VitaLab. Les responsables de ces microsociétés sont souvent pris la tête dans le guidon. La santé au travail n’est pas leur priorité, jusqu’à ce que survienne un problème.»

De l'ergonomie à la gestion de conflits
Pour attirer ces entrepreneurs, l’offre se compose d’ateliers d’environ deux heures. Les thèmes abordés vont de la gestion du stress à l’ergonomie des places de travail en passant par la gestion de conflits, avec pour objectif d’apprendre comment mieux faire. Au bout d’une série de sept ateliers, les entreprises peuvent faire évaluer gratuitement leur situation en matière de santé au travail.

«Parmi les problèmes récurrents, on trouve notamment les difficultés de communication, relève Bérénice Mathez Amiguet. Par exemple, au sein des petites entreprises, les interactions peuvent être assez directes et, faute de formaliser les choses dans une séance, par exemple, on en arrive à penser que l’autre sait ce qu’il doit faire.» VitaLab propose aussi son programme de formations à Yverdon, à Payerne et à Cossonay.

(24 heures)

Créé: 13.07.2017, 20h46

Articles en relation

La santé au travail inquiète peu les PME

Entreprises Un projet pilote mené dans le Nord vaudois montre que le bien-être des collaborateurs passe encore au second plan. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le corps de Dali exhumé, paru le 21 juillet.
(Image: Bénédicte) Plus...