Les Lausannois trouvent enfin de l’eau au lac

SauvabelinAprès avoir été vidé en mars, la gouille chère aux familles clapote à nouveau.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Depuis mars dernier, même avec la meilleure volonté du monde, les Lausannois n’auraient pas trouvé de l’eau au lac de Sauvabelin. Normal: il avait été vidé de ses poissons, puis vidé tout court, pour de nécessaires travaux de renaturation du site. Mais tout cela, c’est de l’histoire ancienne. Depuis peu, la gouille préférée des familles a refait le plein d’eau. Elle est certes un peu gelée par endroits, mais en cette fin d’année, on se précipite à nouveau autour d’un bassin voulu plus naturel.

D’un montant de 3,7 millions de francs, les travaux n’ont pas seulement touché le plan d’eau, mais aussi les berges et la forêt. Le lac tout d’abord. Après avoir délogé ses carpes koï joufflues originaires d’Asie, l’eau a été pompée afin de curer la vase polluée au cuivre qui s’accumulait au fond. Aujourd’hui, la nouvelle eau provient de deux sources du Mont-sur-Lausanne.

L’étanchéité des berges a également été revue. Fini les rebords en béton qui dénaturaient le paysage. Désormais, les berges sont faites de galets et plongent en pente très douce sous la surface. Bientôt, carpes et brochets peupleront les eaux, mais il y aura moins de poissons qu’avant, le but étant de conserver la biodiversité et un certain équilibre.

Sentier et place de jeux

Le chemin autour du lac a subi lui aussi un sérieux lifting. Son tracé n’est déjà plus le même. Il serpente davantage en lisière de forêt. Il est tout de gravier composté, un revêtement suffisamment dur pour permettre de se balader en trottinette, en fauteuil roulant ou en poussette.

Au sud du lac, de petits étangs ont été creusés. Ils abriteront grenouilles rousses, tritons alpestres et salamandres. Ce n’est toutefois qu’au printemps prochain que l’entier du site montrera son visage définitif. Il reste à réaliser des pontons et des passerelles, et à parsemer les lieux de plantes aquatiques et terrestres indigènes.

Enfin, une nouvelle place de jeu est ouverte. Elle retrouve l’emplacement qu’elle avait quitté en 1974, juste devant les restaurants. L’ancienne place deviendra une aire de pique-nique. (24 heures)

Créé: 29.12.2016, 18h08

Articles en relation

Une des plus belles places de jeux pousse à Sauvabelin

Lausanne En marge de la renaturation du lac, une des plus imposantes aires de jeu de la Ville est en chantier. Ouverture en décembre. Plus...

Le lac de Sauvabelin passe l'été au sec

Lausanne Les travaux d’aménagement continuent afin de pouvoir accueillir les promeneurs et les batraciens au printemps 2017. Plus...

La tour de Sauvabelin est fermée jusqu’à fin juillet

Lausanne L’édifice en bois est menacé par la pourriture. Les poutres de l'escalier seront changées et les marches sécurisées. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

La vague vintage qui déferle n'épargne pas l'électronique de loisir. Du mythique téléphone portable Nokia 3310, réédité en version modifiée, à la console de jeux NES, que Nintendo a ressortie l'an dernier, en passant par le Polaroid, les gadgets cultes de «l'époque» se multiplient et s'arrachent.
(Image: Bénédicte) Plus...