Manifestation de Noville? Décision ce vendredi

Bras de ferLes organisateurs, qui attendent des «centaines de personnes» devant le site de forage, prendront la décision de maintenir ou non le défilé à midi.

La manifestation est prévue devant l'ancien puits démonté du site de forage de recherche d'hydrocarbures.

La manifestation est prévue devant l'ancien puits démonté du site de forage de recherche d'hydrocarbures. Image: Chantal Dervey/Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Nous déciderons formellement vendredi à midi si nous maintenons la manifestation de samedi devant le site de forage de Noville», déclare Pierre Martin, porte-parole de Halte aux forages, collectif citoyen qui milite pour la protection de l’air, de l’eau et des sols. Pour ce faire, les organisateurs attendent la décision d’un juge de la Cour de droit administratif et public. Ce dernier doit examiner le recours déposé par Damaris Lütolf Awad, l’instigatrice de la manifestation.

Celle-ci était initialement agendée le 8 mai, mais la Municipalité de Noville l’a interdite de suite. Décision confirmée par courrier ce mardi. En aucun cas, le magistrat n’a la compétence d’autoriser ou non la manifestation. Il se prononcera sur le bien-fondé légal de l’interdiction.

Marche «pacifique et joyeuse»

Pour mémoire, Damaris Lütolf Awad, habitante de Roche, imaginait une marche «pacifique et joyeuse». Le but de cette citoyen­ne rotzérane étant de «protéger la réserve des Grangettes pour les générations futures, ainsi que notre réserve d’eau potable qu’est le Léman». Avec en filigrane une protestation contre une éventuelle reprise des forages dans le lac.

Après l’interdiction, Halte aux forages avait décidé de fixer une nouvelle date ce samedi. Avec rassemblement sur la zone de loisirs de l’Ouchettaz, à Villeneuve, pour se rendre au site de forage. Las! Les autorités y ont aussi apposé leur veto. Pourtant, le collectif avait présenté une demande en bonne et due forme auprès du Bureau des manifestations de la police cantonale vaudoise, qui a du reste préavisé favorablement la tenue d’un tel regroupement. A noter que «des centaines de participants» étaient attendus par les organisateurs – des membres et sympathisants de mouvements écologiques suisses et français.

«Si nous annulons le défilé, il n’y aura pas de manifestation sauvage, discours et banderoles»

«Si nous annulons le défilé, il n’y aura pas de manifestation sauvage, discours et banderoles», ajoute le porte-parole de Halte aux forages. Dans ce cas, ses membres, ainsi que Damaris Lütolf Awad, seront présents samedi dès 13 h à l’Ouchettaz pour avertir les personnes qui n’auraient pu l’être que le rassemblement est annulé.

Enfin, l’affaire a ces dernières semaines dépassé le bout du lac pour rebondir devant le Grand Conseil et le Conseil d’Etat. Nouveau rebondissement en date, le dépôt, mardi, d’une interpellation de Jean-Marie Dolivo (député de La Gauche), qui sera développée mardi prochain (lire ci-contre). (24 heures)

Créé: 01.09.2016, 19h19

Conseil d'Etat interpellé

Mardi, Jean-Michel Dolivo développera son interpellation déposée il y a quatre jours au Grand Conseil. Le député de La Gauche, soutenu, outre par son parti, par les Verts, le PS et Vaud Libre, met en avant l’article 21 de la Constitution vaudoise: «Toute personne a le droit d’organiser une réunion ou une manifestation et d’y prendre part.» Et de demander au Conseil d’Etat s’il «admet qu’une liberté fondamentale soit bafouée par les Municipalités de Noville et de Villeneuve». Plus largement, Jean-Michel Dolivo se demande si les refus successifs des deux communes ne vont pas créer un précédent, conduisant à «une interdiction de manifester permanente, soit une demande d’autorisation refusée sous n’importe quel prétexte». Enfin, le député demande à l’Exécutif s’il n’est pas de sa responsabilité d’intervenir pour faire respecter un droit constitutionnel sur territoire vaudois.

Articles en relation

Rassemblement de Halte aux forages Vaud interdit

Villeneuve Le collectif souhaitait manifester à Noville après s’être réuni à Villeneuve. La Municipalité de cette dernière appose son veto. Plus...

Halte aux forages Vaud tient à sa manifestation du 3 septembre

Villeneuve-Noville Le collectif entend réunir «plusieurs centaines de manifestants» lors d’une marche silencieuse entre Villeneuve et l’ancien site de forage de Noville. Plus...

Le Conseil d’Etat goûte peu l’ironie d’un syndic

Grand Conseil Le gouvernement juge «inadéquat» le ton des autorités de Noville qui ont refusé un cortège contre un forage gazier. Seule l’UDC soutient ses élus. Plus...

Manif anti-forage: le syndic décline la médiation de la préfète

Noville Une citoyenne réclame le droit à une marche contre un forage gazier, mais l’édile ne veut rien savoir et fustige les «agitateurs». L'habitante a déposé un recours. Plus...

Noville coupe les gaz à une manifestation

Ecologie Une citoyenne de Roche voulait organiser une «manifestation pacifique et joyeuse». «Trop dangereux», dit le syndic de Noville. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 3

Faut-il opérer les gens qui naissent «intersexes»? Paru le 3 janvier 2017.
(Image: Bénédicte) Plus...