La Une | Mercredi 17 septembre 2014 | Dernière mise à jour 23:16
Fusillade de Lucens

L'auteur du coup de feu qui a failli tuer écope d'une peine de 8 ans de prison

Par Vincent Maendly. Mis à jour le 01.02.2013 4 Commentaires

Le tribunal criminel a retenu la version qui accable la famille B.: seuls les deux frères ont tiré des coups de feu; leurs trois antagonistes n'étaient pas armés.

Le procès aura duré cinq jours au tribunal d'arrondissement de la Broye et du Nord vaudois

Le procès aura duré cinq jours au tribunal d'arrondissement de la Broye et du Nord vaudois
Image: Christian Brun-A

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Quatre des cinq coaccusés dans l'affaire de la fusillade de Lucens sont condamnés à la prison.

F. B., principal inculpé qui a reconnu avoir tiré en direction de la Mercedes des assaillants, et failli tuer l'un d'eux, écope de 8 ans de prison pour «crime manqué de meurtre» et «mise en danger de la vie d'autrui». Son frère B. B., qui s'est toujours défendu d'avoir eu en main un pistolet ce soir-là, s'est vu attribuer le rôle du mystérieux second tireur, dont font état les investigations balistiques. Testé positif aux résidus de poudre et au Ferrotrace, qui montre qu'il a tenu un objet métallique dans la main, il est condamné à 3 ans de prison, dont la moitié avec sursis.

Selon la version retenue par la cour, les trois assaillants, auteurs de l'expédition punitive qui a mal tourné, n'étaient quant à eux pas armés. Ils sont néanmoins coupables de «tentatives d'agression» et de diverses autres infractions liées à d'autres affaires. A. H., écope de 8 mois de prison auxquels s'ajoute la révocation d'un sursis d'une peine de 12 mois liée au braquage d'une station-service il y a quelques années. Son oncle F. K., qui avait failli mourir atteint d'une balle le 31 octobre 2011, est condamné à 12 mois de prison dont la moitié avec sursis. Enfin, leur ami M. L., qui a joué un rôle moindre dans l'altercation, échappe à la prison et se voit infliger 150 jours-amendes à 30 francs le jour avec sursis.

La fusillade avait éclaté peu après une bagarre qui avait opposé trois des protagonistes pour une histoire de dette liée à l'achat de cannabis. Roué de coup, A. H. avait lancé une expédition punitive avec son oncle F. K. et un ami, M. L. Le trio a toujours prétendu n'avoir pas d'armes à feu et s'être fait accueillir, lors de leur second passage en voiture devant la maison de la famille, par des coups de feu. Les B. avançaient, eux, n'avoir fait que riposter. Seul F.B., selon leur version, a ouvert le feu, criblant de balle la Mercedes de ses antagonistes.

F. B. a ensuite poursuivi en voiture ses assaillants en continuant de leur tirer dessus. Il n’a jamais dénoncé le conducteur de l'auto qui l'a pris en charge, au motif qu'il aurait été mêlé à cette affaire fortuitement. Grièvement blessé alors qu'il était au volant, F. K. n'avait eu la vie sauve qu'à la faveur d'une lourde opération médicale. (24 heures)

Créé: 01.02.2013, 16h46

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

4 Commentaires

Alain BOVETT

03.02.2013, 13:40 Heures
Signaler un abus 7 Recommandation 1

Rapide petit calcul : 8 ans moins ce qu'il a déjà passé en prison, puis les 2/3 de sa peine quand elle sera effectuée, les circonstances atténuantes (et Dieu sait si on va en trouver...) et la bonne conduite...mouais, dans 4 ans il sera sorti...si pas dans 3. Vive la rigeur du CP Suisse. Répondre


yvette. laemmler

04.02.2013, 09:20 Heures
Signaler un abus 6 Recommandation 1

jugement trop timide ces tireurs devraient être réduits pour plus longtemps. Répondre



Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 824 124, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Service clients CP 585 - 1001 Lausanne