Les festivals d'Avenches ont rapporté 8 millions de francs à la région

ImpactUne étude financée par le Rock Oz'Arènes, le Festival d'opéra et l'Aventicum Musical Parade montre leur impact économique dans la région. Ils s'appuient dessus pour demander la suppression de la taxe communale sur les spectacles.

Aventicum Musical Parade

Aventicum Musical Parade Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Cet été, les trois festivals se déroulant dans les arènes d'Avenches ont rapporté gros à toute une région. Selon une étude qu'ils ont tout trois financée et dévoilée jeudi, la commune et ses environs ont bénéficié d'un apport financier de 8 millions de francs. Une somme découlant directement des activités de ces manifestations, qui ont pourtant vécu des éditions en demie-teinte, à cause de la météo notamment.

Fort de ce constat, le Rock Oz'Arènes, le Festival d'opéra et l'Aventicum Musical Parade demandent en choeur la suppression la taxe communale sur les spectacles, représentant 8% du prix des billets. «La concurrence entre les manifestations est de plus en plus dure. Ce serait un geste fort de soutien à ces festivals, qui font partie du patrimoine culturel d'Avenches», souligne Michel Doleires, directeur de l'Aventicum Musical Parade.

Le Conseil communal devra trancher le 25 octobre. Il décidera alors si cet impôt est supprimé et remplacé par un contrat de partenariat entre la commune et les festivals. (24 heures)

Créé: 11.10.2012, 16h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les Suisses dindons de la farce du roaming, paru le 24 juin
(Image: Valott) Plus...