Raphaël Domjan s’entraîne au festival Numerik Games

Yverdon-les-BainsDans le cadre du festival numérique, l’éco-aventurier a inauguré le simulateur d’avion solaire, en partie développé par la HEIG-VD, avec lequel il se prépare pour son vol stratosphérique.

L’éco-aventurier Raphaël Domjan a inauguré hier sous le dôme de la HEIG-VD le simulateur de vol 3 axes avec lequel il se prépare à un vol stratosphérique à bord d’un avion solaire.

L’éco-aventurier Raphaël Domjan a inauguré hier sous le dôme de la HEIG-VD le simulateur de vol 3 axes avec lequel il se prépare à un vol stratosphérique à bord d’un avion solaire. Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il y a d’anciens jeux de console, des bornes d’arcade et même de vieux flippers. Et puis, le premier simulateur d’avion solaire 3 axes au monde. Les Numerik Games, qui se déroulent jusqu’à dimanche à Yverdon, sont bien un espace de contrastes. Attention toutefois, car cet appareil est loin d’être un joujou pour geek nostalgique. C’est même à l’intérieur de ce cockpit que l’éco-aventurier Raphaël Domjan se préparera à relever son nouveau défi: réaliser en 2018 le premier vol solaire stratosphérique. Un pari, baptisé SolarStratos, qui doit le rapprocher des étoiles en atteignant, et même dépassant, l’altitude vertigineuse de 25'000 mètres.

La présence de l’ancien skipper du catamaran Planet Solar ce week-end à Yverdon est tout sauf le fruit du hasard. Outre le fait que le quartier général administratif de sa future mission se trouve à Y-Parc, le Neuchâtelois a pour partenaire la Haute Ecole d’ingénierie et de gestion du canton de Vaud (HEIG-VD), également partenaire du festival. «Le numérique a de multiples applications. On voit en tout cas qu’il est possible de l’utiliser pour se préparer à une incroyable aventure», souligne Anne Gillardin, à la fois présidente de l’association Numerik Games et directrice opérationnelle de la HEIG-VD. Et Raphaël Domjan de poursuivre: «Nous avons trouvé que l’occasion était belle d’inaugurer ici ce simulateur, en partie imaginé et développé par la haute école.»

PC-Aero et le Centre suisse d’électronique et de microtechnique se sont aussi engagés dans la concrétisation de cet appareil qui reproduit le cockpit du futur avion solaire. Il est équipé de toute la technologie de vol nécessaire à l’accomplissement du vol stratosphérique. «Les sensations sont telles qu’on a vraiment l’impression d’être à bord d’un avion», affirme Raphaël Domjan. Roulis, tangage et déplacement vertical peuvent en effet être reproduits au moyen de son système 3 axes.

Autre intérêt de cette machine, l’aventurier pourra y prendre place équipé comme s’il partait pour sa mission. C’est-à-dire vêtu de sa combinaison spatiale pressurisée. Fonctionnant elle aussi uniquement à l’énergie solaire (une première mondiale!), elle a été commandée à l’équipementier russe Zvezda, qui avait confectionné celle portée en son temps par Youri Gagarine, le premier homme envoyé dans l’espace il y a cinquante-cinq ans. Et si Raphaël Domjan doit enfiler un tel équipement, c’est que son SolarStratos ne sera pas pressurisé, pour des questions de poids embarqué.

«Ce simulateur biplace représente aussi un bel outil de promotion que nous devrions mettre à disposition des gens qui soutiennent cette mission», reprend le pilote. Tout un chacun a en effet la possibilité de devenir membre du Club SolarStratos et, à partir d’un certain niveau de soutien à cette éco-exploration, profiter des vols en simulateur.

Trois heureux dans le simulateur

Ce week-end à Yverdon, trois personnes auront la chance de prendre place à bord de ce bijou technologique. Vainqueurs d’un concours lancé via Facebook, elles voleront vers les étoiles sans quitter le plancher des vaches.

Que les moins heureux se rassurent, ils auront vraisemblablement d’autres occasions d’en profiter. «Quand nous n’aurons plus besoin de ce simulateur d’entraînement, nous le remettrons à Kindercity, le centre ludico-scientifique prévu à Y-Parc», a annoncé vendredi l’éco-aventurier. (24 heures)

Créé: 02.09.2016, 22h12

Infos pratiques

Numerik Games, Yverdon

Samedi de 10h à 22h (after jusqu’à 6h) et dimanche de 10h à 16h

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le corps de Dali exhumé, paru le 21 juillet.
(Image: Bénédicte) Plus...