Corcelles-près-Payerne poursuit sa métamorphose

BroyeUn crédit de 5 millions permettra aux Corçallins de créer un vrai centre pour leur village en pleine expansion démographique.

Dès cet été, la vieille bâtisse du XIXe siècle entamera sa mue en un bâtiment polyvalent.

Dès cet été, la vieille bâtisse du XIXe siècle entamera sa mue en un bâtiment polyvalent. Image: JEAN-PAUL GUINNARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Depuis une demi-douzaine d’années, Corcelles-près-Payerne s’urbanise et se développe presque aussi vite que la plante de tabac qui orne ses armoiries. Près de 750 nouveaux habitants sont venus s’installer en quinze ans dans le village. C’est une hausse de 45%. La Commune doit adapter ses infrastructures et une nouvelle étape historique sera franchie bientôt avec la construction d’un bâtiment administratif, doublé d’un centre commercial. Le tout en plein cœur du village.

Ce projet chiffré à près de 5 millions de francs a passé la rampe du Conseil à l’unanimité, la semaine dernière, pour le plus grand soulagement des autorités locales. Quatre Municipalités, plus de vingt ans de palabres, de motions ou de projets avortés auront été nécessaires pour finalement raser la vétuste «Grange de commune» et construire ce nouveau bâtiment à la place. Actuellement l’Administration communale est à l’étroit dans ses locaux installés au collège. Après le déménagement dans le nouveau bâtiment, l’espace libéré permettra de créer plusieurs salles scolaires qui se font désirer.

«Votre vote met un terme à de longs débats depuis de nombreuses années. Cette époque est heureusement révolue», s’est exclamé Xavier Doudin, président du Conseil communal. De son côté, le syndic, Alexandre Gorgerat, s’est montré reconnaissant: «Un grand merci! Ce vote nous permet de concrétiser la réalisation de notre nouveau bâtiment et de rendre notre centre de village plus attrayant. Nous allons signer le permis de construire dès demain matin ( ndlr: jeudi dernier) et prévenir la Section des monuments et sites du Canton de Vaud. Malgré le préavis négatif du SIPAL (ndlr: le Service du patrimoine) pour la démolition de la Grange de commune, nous allons la raser.» Vétuste, dangereuse, désaffectée, cette vieille bâtisse du XIXe siècle ne sera donc pas sauvée malgré son recensement en note 3 à l’inventaire cantonal des monuments. Ce n’est pas suffisant pour la sauver. Elle aura disparu juste après la Fête de mai.

Bâtiment à fonctions multiples

Ensuite, dans le courant de l’été, les machines de chantier et les ouvriers s’activeront pour construire le nouveau bâtiment à fonctions multiples. Ce futur édifice comprendra l’Administration communale, plusieurs salles, des cabinets médicaux, une surface commerciale de 400 m2, un grand parking de 49 places, etc. «Nous devons faire vite, le calendrier est serré. La surface commerciale ( ndlr: pour Denner) devra être prête et remise à l’exploitant pour la fin de 2018, il veut ouvrir au début de 2019», poursuit le syndic.

Le crédit voté mercredi dernier prévoit 4,4 millions de francs pour le bâtiment, 350 000 francs pour une place publique et 200 000 francs pour l’équipement, les meubles, les bureaux et l’informatique. «Dans un deuxième temps nous allons aussi travailler sur l’aménagement de la route qui traverse le village dans ce secteur, explique le syndic. Nous voulons délimiter ce centre du village visuellement ou avec d’autres moyens pour ralentir les voitures. Il y aura un vrai changement, ce sera une vraie métamorphose!» (24 heures)

Créé: 19.03.2017, 17h27

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 3

Faut-il opérer les gens qui naissent «intersexes»? Paru le 3 janvier 2017.
(Image: Bénédicte) Plus...