Une Fédérale de lutte «au-delà des espérances»

BroyeLe plus grand rendez-vous populaire de Suisse a été un «succès total» l’été dernier. Six mois après, le comité d’Estavayer2016 présente un étourdissant bilan de chiffres noirs.

280 000 visiteurs ont afflué du 26 au 28 août dernier sur le site de l’aérodrome de Payerne. Le budget de 30 millions de francs boucle à zéro. Toute la marge comptable a été reversée aux bénévoles et aux associations cantonales ou fédérales de lutte.

280 000 visiteurs ont afflué du 26 au 28 août dernier sur le site de l’aérodrome de Payerne. Le budget de 30 millions de francs boucle à zéro. Toute la marge comptable a été reversée aux bénévoles et aux associations cantonales ou fédérales de lutte. Image: Olivier Allenspach

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Par où commencer lorsqu’on réalise un sans-faute en organisant ce qui restera comme l’une des plus grandes et plus belles Fête fédérale de lutte du pays? Ce vendredi face à la presse, Albert Bachmann, président de cette pharaonique organisation, a d’abord remercié les 6000 bénévoles, les 280'000 spectateurs, les 275 athlètes et tout son comité, avant de tirer le bilan final d’Estavayer2016: «Sans eux, sans vous, la fête n’aurait pas été possible. C’est une expérience humaine hors norme que nous avons vécue», s’est-il exclamé. Tous les chiffres de cet événement phare de l’été dernier dans la Broye sont noirs. Jusqu’au bilan environnemental, où la gestion du trafic n’a pas connu de couac majeur. «Vous avez devant vous un président et une directrice heureux!» a-t-il poursuivi.

Replongez au coeur de l'arène avec notre webdocumentaire en cliquant ici

Que disent précisément les chiffres sur les 280'000 visiteurs qui ont afflué du 26 au 28 août sur le site de l’aérodrome de Payerne où était dressée l’arène? D’abord que la plupart sont venus en auto – 38'000 voitures étaient présentes sur le site durant le week-end. Les bus ont transporté 30'795 personnes, les trains ont enregistré 59 030 voyageurs. En termes de communication, près de 1 million de personnes ont été atteintes via Facebook. «Cela montre que le public était aussi composé de nombreux jeunes. La Fête de lutte n’est pas un truc de vieux», se réjouit dans un sourire Isabelle Emmenegger, la directrice de la fête. Le budget de 30 millions de francs boucle à zéro. Toute la marge comptable a été reversée aux bénévoles et aux associations cantonales ou fédérales de lutte.

Omniprésents, les 6000 bosseurs ont réalisé plus de 64'000 heures de travail. Cet engagement a été rémunéré à 10 francs de l’heure. Soit 640'000 francs en tout, qui ont été directement versés dans les caisses de 240 clubs, associations et amicales essentiellement broyardes. Une autre retombée régionale: la taxe sur les divertissements. Perçue sur les billets, elle a rapporté 640'000 francs. La commune d’Estavayer-le-Lac en a empoché une moitié, la Communauté régionale broyarde (Coreb) l’autre.

Du côté sportif, 275 lutteurs, 120 lanceurs de pierre et 400 joueurs d’hornuss ont donné le meilleur d’eux-mêmes. «La fête s’est terminée en apothéose avec le couronnement d’un roi, au terme d’une passe finale de près de 15 minutes dans une arène surchauffée par 52 000 fans», a rappelé Albert Bachmann. On retiendra encore le succès du camping de 25 hectares qui a accueilli plus de 23'000 personnes en un week-end.

Quant au bilan environnemental «très exigeant», il a été «largement atteint». Notamment pour le bilan carbone, l’utilisation de l’eau et la consommation d’énergie. Il a été «presque atteint» pour la gestion des déchets. (24 heures)

Créé: 17.02.2017, 19h17

Articles en relation

Des Vaudois rêvent d’aller faire la fête à Unspunnen

Lutte suisse Les six lutteurs qui avaient participé à la Fête fédérale à Estavayer évoquent présent et avenir. Plus...

La Fête fédérale de lutte a ravi les Vaudois

Vidéo Estavayer 2016 a conquis les visiteurs par sa suissitude et son organisation béton. Témoignages. Plus...

La lutte et les Welches à la Fête

Fête fédérale Le pouls de la Suisse des traditions a battu dans la Broye. Grâce au public suisse romand, la Fête a atteint des records Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

De nombreux enfants et adolescents assistaient au concert d'Ariana Grande, délibérément visé par l'attaque, selon la première ministre Theresa May. La plus jeune victime s'appelait Saffie Rose Roussos. Elle avait 8?ans.
(Image: Bénédicte) Plus...