Les plus grands virtuoses achètent leurs harpes à Sainte-Croix

PASSION Mus par la passion, Anne-Marie et Gérard David livrent leurs instruments de haute qualité aux quatre coins du monde

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Soliste-concertiste de renommée internationale, la Française Frédérique Cambreling jouait à l’église de Sainte-Croix il y a quelques jours. Cette présence n’a rien d’anodin, explique la professionnelle. C’est à à la manufacture David, l’une des cinq entreprises au monde à fabriquer des harpes de concert, qu’elle trouve «des instruments capables de concilier richesse de résonance et précision du jeu.»

Un mariage a priori facile, mais qui relève en réalité du défi technologique, explique Gérard David, charpentier de formation. «Car la harpe est composée d’un cadre en bois qui tendra à se déformer. Et c’est justement sur ce dernier que vous fixez de la mécanique semblable à de l’horlogerie!»

Pour Anne-Marie et Gérard David, la recherche du matériau parfait est donc perpétuelle. Cela se passe en forêt, pour trouver le bois idéal. A l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich, pour en tester la qualité. Ou chez un chercheur du Laténium à Hauterive (NE), capable d’identifier l’âge d’un arbre.

Il faut aussi beaucoup de passion et de patience pour supporter les contraintes du métier. Les absences sont fréquentes. Anne-Marie est allée jusqu’en Hongrie «pour livrer un client». Son mari rentre de Chine. Travailler samedi pour réviser les harpes d’un orchestre qui joue dimanche est un autre désagrément.

Malgré cela, le couple ne changerait de vie pour rien au monde. A la veille de la retraite, Gérard David oublie même l’absence de relève. La petite entreprise, forte aujourd’hui de six personnes, a un projet pour la harpe dite celtique (ndlr: harpe plus petite et moins chère que celle à pédales): «Nous travaillons sur un système mécanique qui améliorera la justesse et la fiabilité des demi-tons.»

(24 heures)

Créé: 24.06.2012, 15h42

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le corps de Dali exhumé, paru le 21 juillet.
(Image: Bénédicte) Plus...