Sept siècles de prière dominicaine dans un livre

EStavayer-le-LacLes moniales dominicaines sont installées depuis 1316 dans la cité broyarde. Un ouvrage retrace cette vertigineuse longévité.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Nous sommes des femmes de foi et nous suivons le Christ», déclare Sœur Monique Ribeaud, prieure des moniales d’Estavayer-le-Lac (FR). Façon de dire que si cette communauté de religieuses se perpétue dans la cité lacustre depuis sept siècles, elle l’attribue à la volonté de Dieu. Ce jubilé sera fêté par une série d’événements à partir du mois d’août. En attendant, cette incroyable histoire valait bien un livre. L’éditeur Eric Caboussat l’a réalisé: un ouvrage* sur papier glacé, richement illustré, présenté hier au public.

«Faire ce livre a été un grand cadeau, un beau moment de vie, rien que pour l’accueil au monastère», confie l’éditeur. Réaliser un ouvrage collectif rédigé par trois moniales, un historien, un prêtre et deux théologiennes représentait pourtant un défi. La forme retenue (des textes courts sur deux pages) a cependant permis à chaque auteur de travailler sur des éclairages particuliers, rendant l’ouvrage particulièrement agréable à lire. «Nous avons ouvert de petites fenêtres sur la grande façade des siècles», explique Sœur Anne-Sophie Porret.

Un sujet très humain

Ces courts chapitres racontent pourquoi des femmes ont répondu un jour à l’appel de saint Dominique pour se consacrer à une vie de prières dans la clôture d’un monastère. Ils racontent comment les Dominicaines se sont d’abord établies sur le territoire actuel de Pully, vers 1280, avant de déménager en 1316 dans la Broye, grâce à une donation de Guillaume d’Estavayer. Ils décrivent la vie contemplative et ses difficultés, brossent des portraits historiques, racontent les périodes difficiles et les mutations de la vie religieuse.

L’historien Daniel de Raemy, coauteur du livre, spécialisé dans l’étude des bâtiments, se dit qu’il a finalement examiné un sujet très humain: «Les changements du monastère au fil des siècles permettent de connaître des personnes, leurs convictions et la manière dont la foi a évolué dans le temps.» (24 heures)

Créé: 22.04.2016, 15h52

Le livre

«Les Dominicaines d’Estavayer-le-Lac. Fenêtres sur une histoire. 1316-2016»
Collectif, Ed. Cabédita

Articles en relation

L'abbaye de Saint-Maurice offre un nouvel écrin à son trésor

Chablais Grâce à son nouveau parcours de visite, le monastère agaunois espère attirer quelque 30'000 visiteurs par an. Plus...

Du vin et des montres célèbreront les 1500 ans de l'Abbaye

Saint-Maurice (VS) Divers produits dérivés ont été imaginés pour marquer le jubilé du monastère agaunois. Parmi eux, une montre Swatch spéciale. Plus...

Deux tomes conteront en détail l’Abbaye de Saint-Maurice

Jubilé Le 1500e anniversaire du monastère agaunois donne lieu à une ambitieuse recherche historique. Plus...

Vente insolite au monastère des Dominicaines

Broye Les sœurs cèdent leurs meubles pour sauver le monastère. C’est une première pour cette institution fondée en 1316 à Estavayer-le-Lac (FR) qui a besoin de sous. Plus...

Un camion détruit une partie de la porte des Dominicaines

Estavayer-le-Lac (FR) L'une des plus anciennes portes de la ville d'Estavayer-le-Lac est fermée depuis ce matin. Un camion a détruit une partie de sa voûte en sortant du bourg Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Roger Moore nous a fait faux bond», paru le 27 mai 2017.
(Image: Valott) Plus...