Le Tour de Suisse revient en Romandie et fait halte à Champagne

CyclismeLe village nord-vaudois est l’unique ville-étape d’une course qui n’avait plus fait halte dans le canton depuis sept ans.

L'arrivée de la quatrième étape du Tour de Suisse, le 14 juin, se fera sur cette route flambant neuve.

L'arrivée de la quatrième étape du Tour de Suisse, le 14 juin, se fera sur cette route flambant neuve. Image: Olivier Allenspach

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Deux ans que les coureurs du Tour de Suisse n’avaient plus passé une ligne d’arrivée en Suisse romande. Sept même qu’ils n’avaient plus eu la possibilité de s’adjuger une victoire d’étape sur sol vaudois (c’était en 2009 au Mont-d’Orzeires). L’autoproclamée quatrième plus grande course cycliste internationale (derrière les indétrônables Tour de France, Giro italien et Vuelta espagnole) revient en terre vaudoise à l’occasion de sa 80e édition. Et c’est à Champagne que Fabian Cancellara, Michael Albasini, Peter Sagan et Cie marqueront leur retour, le 14 juin prochain.

Le village nord-vaudois et ses 200 bénévoles se mobiliseront pour que la fête soit belle dès la fin de la matinée. Comme elle l’avait été il y a tout juste cinq ans, quand Champagne avait accueilli l’autre grande boucle cycliste du pays, le Tour de Romandie. «Je me souviens qu’à l’époque la configuration des lieux ne se prêtait pas à une arrivée, raison pour laquelle nous avions mis sur pied le départ de notre dernière étape», glisse le boss de la compétition romande, Richard Chassot.

Une route adaptée à une arrivée au sprint

Depuis, la donne a un peu changé. Le développement de la zone d’activité a doté le village d’une route toute droite qui remplit les critères de sécurité nécessaires pour une éventuelle arrivée au sprint: 250 mètres en ligne droite (y compris la zone de décélération) pour 6 mètres de large. Une nouvelle route qui passe devant l’entreprise Cornu, sponsor phare de cette étape de 193 km dont le profil devrait convenir aux sprinteurs ou aux rouleurs.

Le budget de cette manifestation se monte à 120 000 francs. «Une somme énorme pour une commune comme la nôtre, reconnaît le syndic, Fabian Gagnebin. Nous avons heureusement pu compter sur un important soutien régional, mais il est clair que, sans la Fabrique (ndlr: nom de l’extension du bâtiment de Cornu SA), il n’y aurait pas eu d’étape ici.»

Publicité pour le village

La société comme le village ont évidemment à y gagner. En termes d’images d’abord. Le Tour de Suisse, c’est 62 heures de direct sur les trois télévisions nationales (200 heures en tenant compte des différents reportages) et des retransmissions dans 120 pays. Ce qui fait que 30 millions de téléspectateurs pourront potentiellement prendre connaissance de l’existence de Champagne. «Le défi est réel, mais il est enthousiasmant. Nous allons véhiculer notre image, celle de nos produits alimentaires et viticoles. C’est important par rapport au combat que nous menons pour la reconnaissance de l’appellation Champagne», reprend Fabian Gagnebin au nom du comité d’organisation de dix personnes, à pied d’œuvre depuis six mois.

Pour Olivier Senn, directeur général du Tour de Suisse, le temps était court pour que tout puisse être mis proprement sur pied. Mais la satisfaction est grande d’avoir trouvé, grâce à un appel à l’Office du tourisme vaudois, une ville-étape romande. «Nous avons de la peine à en trouver de ce côté-ci de la Sarine, où nous souffrons un peu de la concurrence que nous fait le Tour de Romandie. Nous sommes heureux que Champagne ait répondu favorablement à notre sollicitation. Dans un délai si bref, seul un village peut réussir un tel pari, grâce à la force de mobilisation de sa population.» (24 heures)

Créé: 25.05.2016, 19h54

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Angela Merkel lève son opposition au mariage gay, paru le 28 juin
(Image: Bénédicte?) Plus...