Remontées mécaniques à l'arrêt à Château d'Oex

VaudFaute d'argent communal, les installations ont été stoppées. Les propriétaires sont à la recherche d'une solution pour cet été.

Image: dr

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le conseil d'administration de Télé-Château d'Oex a décidé l'arrêt des remontées mécaniques de La Braye (VD). Les installations auraient dû rouvrir à la mi-juin pour la saison d'été. Seul espoir pour qu'elles repartent: une mobilisation populaire ou un financement privé.

Le 12 avril dernier, la municipalité a décidé de stopper ses subventions communales. «Nous n'avions pas d'autre solution que l'arrêt d'exploitation», a expliqué jeudi à l'ats Serge Gétaz, président ad intérim de Télé-Château-d'Oex SA (TCO).

Les installations étaient en sursis depuis plusieurs années. La commune injectait annuellement quelque 350'000 francs pour l'exploitation, sans compter les travaux d'entretien lourds.

Page qui se tourne

Le site de La Braye, et ses trois pistes, était particulièrement apprécié des écoles. Pour la station des Alpes vaudoises, c'est une nouvelle page qui se tourne, après l'arrêt des installations des Monts-Chevreuil au début des années 2000.

«Si on ne trouve pas une source de financement privé, il n'y aura plus de ski à Château d'Oex», regrette M. Gétaz. Seul le parc d'apprentissage pour skieurs débutants prévu «En glacière», à l'entrée du village, pourrait être développé.

TCO SA plaçait beaucoup d'espoir dans un nouveau concept quatre saisons baptisé Edelweiss Paradise, mais ce projet n'a pas reçu les soutiens escomptés, notamment du canton. «Il aurait donné un coup de fouet au tourisme local», explique Serge Gétaz. (ats/nxp)

Créé: 20.04.2017, 13h57

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les Suisses dindons de la farce du roaming, paru le 24 juin
(Image: Valott) Plus...